News NBA

Arbitrage : la fin des ralentis sur le bord du parquet

Selon le South Florida Sun Sentinel, les PlayOffs actuels sont les derniers matchs où l’arbitrage vidéo se fait depuis le bord du terrain. La NBA avait annoncé des modifications concernant le visionnage des ralentis pour les actions litigieuses il y a un an, elles devraient être apportées dès la saison prochaine.

Il faut dire que de nombreuses décisions ont porté à discussion lors de cette post season, et la ligue se devait d’agir pour décharger un peu de pression des épaules des officiels sur le terrain, mais également pour réduire la durée des fins de matchs où ils passaient de plus en plus de temps à mater les ralentis sur le bord du parquet.

À la place de ce système qui obligeait les arbitres à visionner les actions litigieuses depuis la table de marque, un quatrième homme aura la charge de l’arbitrage vidéo depuis une régie, à l’instar de ce qui peut se faire en NHL ou au rugby. Il communiquera avec les hommes sur le terrain dès que nécessaire.

Simplement en ajoutant une pièce où l’on peut examiner les vidéos, on va accélérer le processus. Si vous avez un groupe d’officiels dans une pièce, et ça peut être n’importe où avec les technologies actuelles, on évitera de perdre du temps avec des arbitres qui vont jusqu’à la table, qui soulèvent l’écran, mettent leurs casques, puis demandent les ralentis. Dans une pièce dédiée, des officiels pourraient afficher plusieurs écrans en même temps. – Adam Silver.

En outre, l’officiel dans sa régie disposera de plus d’angles de vue pour se faire un avis. Actuellement, les arbitres terrains ne disposent que de deux angles, ce qui n’est pas optimal pour juger de nombreuses situations. Doc Rivers apprécie grandement, lui qui avait fustigé l’arbitrage lors du Game 5 entre le Thunder et les Clippers.

Source : Bleacher Report

Source image couverture : Doug Pensinger – Getty Images

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top