Nets

Nets – Raptors, Analyse du Game 4 : Brooklyn se craque et Toronto en profite !

Les Raptors ont réalisé une bonne rencontre face aux Brooklyn Nets et égalisent la série de façon tout à fait méritée (87-79). L’équipe de Jason Kidd a eu les occasions de remporter la rencontre, notamment sous l’impulsion de Paul Pierce. Mais un fiasco en fin de match redonne toutes ses chances à Toronto. Analyse.

Ce qu’on attendait

Ce second match à domicile était l’occasion pour Brooklyn de prendre les devants sur les Raptors. Si ce n’est une petite frayeur en fin de rencontre, les Nets ont bien géré le tempo du Game 3 et devaient apporter la même intensité pour ce quatrième opus. Côté Canadien, les joueurs de Dwane Casey ne pouvaient se permettre de revenir à Toronto avec le couteau sous la gorge. Ils se devaient d’être plus agressif et de réduire leurs nombreuses pertes de balle. Un grand DeMar DeRozan était une nouvelle fois attendu, puisque les Raptors comptaient un Kyle Lowry diminué et un Landry Fields indisponible.

Ce qu’il s’est passé

Dans un match où chaque panier comptait, les Toronto Raptors ont pris les commandes dès l’entame de la rencontre. S’appuyant sur Kyle Lowry, qui plante 10 points en première période, DeMar DeRozan (24 points) et Amir Johnson (17 unités) s’imposent facilement dans une défense de Brooklyn inerte. Les Canadiens vont compter jusqu’à 17 points d’avance dans le deuxième quart-temps. Un run mené par Joe Johnson et Paul Pierce ramène les Nets à portée de Toronto à la pause.

S’inspirant d’une démonstration offensive de la part de The Thruth (22 points), les joueurs de Jason Kidd reviennent des vestiaires en feu et reprennent l’avantage ! KG avait demandé aux fans new-yorkais d’augmenter le volume, Brooklyn leur en donne l’occasion en seconde période avec une défense qui étouffe littéralement les Raptors (20% de réussite dans le 3e quart-temps). Les deux équipes se tiennent au coude-à-coude jusque dans les dernières minutes de la rencontre.

Alors que Pierce est intenable, la surprise pour Toronto vient de son banc avec le meneur remplaçant Greivis Vasquez (9 points, 9 passes décisives). Dans le Money Time, les Nets enchaînent les fautes, les mauvaises décisions et n’inscrivent pas un seul point en sept possessions. Lowry (22 points) leur fait aussitôt payé cette erreur et conduit les Raptors à une victoire somme toute méritée (87-79). Brooklyn a eu l’opportunité de s’envoler avec la rencontre mais a raté le coche en fin de match.

 Il a abusé : Joe Johnson

Paul Pierce a réalisé un très bon match ce soir mais il s’est un peu senti seul face à l’armada canadienne. Et il ne fallait pas venir chercher de l’aide du côté de Joe Johnson ! Transparent en début de rencontre, l’arrière des Nets s’est réveillé peu avant la mi-temps mais de façon éphémère. À 2/7 au tir, il n’a inscrit que 7 points en 40 minutes de jeu. Brooklyn aurait réellement eu besoin de son apport offensif dans les dernières minutes mais Johnson n’a jamais trouvé la marque.

Il a assuré : Kyle Lowry

En baston constante depuis le Game 1, Kyle Lowry a encore tout donné ce soir au Barclays Center ! Clairement diminué, le meneur des Raptors n’a pas pour autant courbé l’échine et a mené son équipe tout au long de la rencontre. Bien épaulé par DeMar DeRozan et Amir Johnson, il a su tenir Toronto à flot en seconde période et surtout inscrire les paniers importants en fin de rencontre. Au final : 22 points à 7/17 de réussite au tir. Il n’a distribué que 2 passes décisives durant le match mais cette tâche a largement été remplie par son coéquipier Greivis Vasquez !

La citation du match : Paul Pierce

« On retourne là-bas mercredi : il faudra jouer plus vite, jouer plus dur, tout mieux exécuter que ce qu’on a fait ce soir. »

Peu en vue durant le match, Jonas Valanciunas était tout de même à la conclusion de cette belle action des Raptors.

Et maintenant ?

Tout d’abord, Toronto peut célébrer sa victoire : la franchise n’avait pas remporté un match de PlayOffs à l’extérieur depuis Mai 2001 ! Revenus à égalité avec Brooklyn (2-2), les Raptors ont évité le couteau sous le gorge pour le Game 5 mais ne doivent pas pour autant se faire surprendre une seconde fois. Déjà bouillonnant, le Maple Leaf Square de Toronto va être à nouveau envahi par des milliers de fans déchainés ! Aux Nets de rééditer la même performance que le 19 avril dernier…

Source Photo : Twitter, SportsCenter

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top