Spurs

Popovich style : « Patty Mills était mauvais à cause de son gros c** »

Vous l’avez sans doute remarqué, depuis novembre Patty Mills prend une part importante à la nouvelle très bonne saison des Spurs. Enfin investi collectivement et réalisant sa meilleure saison en carrière, il est l’une des très bonnes surprises cette année dans le Texas.

Mais derrière cette prise de conscience et cette amélioration notable de ses statistiques se cache un secret révélé hier par Gregg Popovich. Comme d’habitude très à l’aise quand il s’agit de manier les mots, il a donné sa version des faits quant au second souffle du back-up de Toni Pi. Attention punchline.

« Patty avait un trop gros c**. Il se nourrissait mal, il prenait beaucoup de mauvaises décisions à ce niveau-là et du coup, il n’était pas en forme. Depuis cet été, il a changé tout çà, il a sculpté son corps et est devenu plus svelte. Il a compris qu’il se devait de prendre de meilleures décisions. Il a progressé là dessus et il a beaucoup appris de cette expérience. »

Complètement transformé à son retour à San Antonio après l’été, Patty Mills a immédiatement montré ce dont son nouveau corps d’Apollon était capable. Il signe cette année ses meilleures statistiques en carrière avec notamment 9.8 points en 18 minutes. Sans compter qu’il a déjà inscrit trois fois plus de shoots à 3 points que l’année passée (111), le tout à un pourcentage très correct (40.8%)…

A noter que cette prise de conscience arrive au meilleur moment puisque, comme par hasard, le meneur australien arrivera cet été au terme de son contrat, de quoi aspirer à quelques dollars de plus pour la suite de sa carrière, dans le Texas ou ailleurs…

Encore un joueur parti de rien et sublimé par l’organisation des Spurs. Sculpter son corps et arrêter les Burger King font partie de ces choix obligatoires pour réussir en NBA, du moins sous les ordres du Pop. Patty Mills l’a bien compris et fait désormais partie des joueur essentiels aux Spurs depuis son régime estival. La rumeur coure d’ailleurs que sa prise de conscience aurait eu lieu après avoir croisé Raymond Felton à New York. On mène l’enquête…

image: basket-infos.com

source: blog.mysanantonio.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top