Nets

Sortez vos kevlars : débarrassé des problèmes de dos, Kevin Garnett sera bientôt de retour !

Cela fait 19 saisons que Kevin Garrnett joue en NBA, dix-neuf. Par le passé, KG avait su vaincre les petites blessures qui arrivent chaque année. Seulement cette fois-ci, c’est au dos que la bête a été touchée : une région difficile à ignorer, surtout à 37 ans.

C’est lors du match à Denver il y a presque un mois que le vétéran a senti une sensation bizarre et inconnue au dos, comme si la machine avait enfin décidé de péter un câble après plus de 1.500 matchs joués en carrière et 54.000 minutes trottinées sur les parquets. Habituellement, Garnett se tape les pectoraux en fermant les yeux, trois pilules, deux cris en écrasant un ballon contre la planche, et ça repart. Sauf que le dos est une région du corps extrêmement sensible, qui peut totalement vous paralyser si vous n’y prêtez pas attention : KG l’a bien compris, et rapidement d’ailleurs.

“La partie la plus frustrante dans toute cette histoire, c’est que tu peux pas forcer en serrant les dents. Le dos, c’est directement lié à tes jambes, tout le bas de ton corps, même ta respiration, donc ça prend énormément de choses en compte et tu le ressens rapidement. Une blessure à la cheville, au genou, au bras ou au cou, tu peux te muscler autour pour continuer à te donner mais le dos… J’ai un tout nouveau respect pour mon corps depuis que j’ai rencontré ce type de blessures.”

C’est la première fois que Kevin rencontre du coup des soucis dans cette partie du corps. Un vrai coup dur à cet âge-là, quand on sait que l’intéressé a accepté de quitter Boston avec Paul Pierce pour s’offrir une seconde bague. Mais ce qu’il y a de plus frustrant pour le Big Ticket, c’est que le dos peut choisir de fonctionner un soir mais pas l’autre. Ainsi, après quelques bons entrainements et des signes plutôt positifs, Jason Kidd avait annoncé que son intérieur jouerait le 10 Mars dernier face aux Raptors. Sauf qu’à quelques minutes du coup d’envoi, le dos de Garnett s’est mis à se raidir une nouvelle fois, forçant le coach à sortir son joueur et le remettre au travail.

“Oui je devais revenir contre Toronto. Mais maintenant j’ai beaucoup appris et je respecte tout ce qui est lié au dos. Je me frustre moins, je me concentre davantage, donc j’ai appris énormément à travers toutes ces galères. Je pense que je vais revenir plus fort.”

L’odeur des PlayOffs aurait-elle aussi son impact sur le travail du géant ? Conscient que les vrais matchs commencent bientôt, Garnett se prépare et ne devra pas bousculer l’excellent boulot réalisé par les Nets depuis le 1er Janvier 2014. A bientôt l’ancien !

Source : New York Post

Source image : Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top