Rockets

Selon Harden, les Rockets ont été distraits par Patrick Beverley

Les retrouvailles entre Russell Westbrook et Patrick Beverley ont fait des étincelles hier soir ! Le résultat final s’étant joué dans la dernière minute et notamment sur une faute commise par Beverley, James Harden a avoué déplorer la trop forte intensité de son meneur de jeu.

C’est bien d’être à fond sur le terrain, de se donner pour l’équipe mais il ne faut pas que cela contrecarre son bon fonctionnement. En guerre ouverte avec Westbrook dès le premier quart-temps, Pat Beverley a plus coûté de points aux Rockets qu’il ne leur a apportés ! Au lendemain de la défaite, c’est ce point qui agace James Harden. Jouant le rôle de médiateur entre son ancien coéquipier du Thunder et son meneur de jeu actuel, il a avoué sentir l’équipe distraite par cette rivalité entre les deux joueurs. C’est du moins ce qu’il a confié à Jonathan Feigen du Houston Chronicle :

« Je pense que nous avons été distrait par ce chaos. Si l’on s’en tient à ce que nous savons faire, que nous utilisons nos habilités au maximum, quelque soit le contexte, tout ira bien. Ils arrivent des fois où nous déjouons et devenons un peu distraits. Quand tout le monde est sur la même longueur d’onde, c’est bien mieux ! »

Kevin McHale aime Patrick Beverley pour son agressivité défensive. Mais pas au point de nuire à l’équipe ! Au tour du meneur de parvenir à conserver son intensité sans tomber dans la caricature d’un joueur violent.

Source : Houston Chronicle | Source Photo : AP

2 Commentaires

2 Comments

  1. lolo

    13 mars 2014 à 12 h 05 min at 12 h 05 min

    "la trop forte intensivité de son meneur de jeu"

    Cette phrase n'a aucun sens…

    • TrashTalk

      13 mars 2014 à 23 h 46 min at 23 h 46 min

      Message transmis au rédacteur !

      Merci à toi.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top