Lakers

Pau Gasol, l’arc-en-ciel dans la grisaille des Lakers

On a cherché toute la nuit des choses positives dans la saison des Lakers. Et comme d’habitude quand Kobe n’est pas là, on n’a pu ressortir qu’un seul nom, n’en déplaise à Nick « Swaggy P » Young et Chris « dormeur » Kaman… Et ce nom c’est bien entendu Pau Gasol qui a encore montré hier, dans une nouvelle défaite bien sur, qu’il était bien le seul joueur du roster à sortir du lot…

On va pas se mentir, plus le temps passe et plus on aimerait quand même voir Pau ailleurs que dans la fange Californienne de ces dernières saisons… Et franchement, heureuse sera la franchise qui mettra la main sur l’intérieur Espagnol pour la saison prochaine. Car à cause des performances pétées des Angelinos, on en oublierait presque que Pau est encore aujourd’hui l’un des big-men les plus doués de la Ligue, doté de fondamentaux de fou et d’un sens de la passe très développé. Tellement raillé et critiqué depuis un paquet d’années, tantôt par Kobe, tantôt par ses pseudos coaches, il mérite clairement de finir sa carrière dans une équipe visant le titre et pas dans ce cirque permanent qu’est devenu Los Angeles…

Hier encore dans la défaite face aux candidats au titre que sont les terribles Pelicans (125-132), Pau a plus que tenu la baraque face au futur (ou déjà) crack qu’est Anthony Davis. En effet, si le mono-sourcil a marché sur l’eau en attaque avec 28 points à 10/16 et 15 rebonds, Pau-Pau n’a pas démérité en terminant le match avec 29 points à 10/15 et 12 rebonds. Cette saison il tourne à 17.5 points et 10 rebonds par match, pas mal pour un joueur considéré toute sa carrière comme un mou du genou… Et dire que cette année les fans des Lakers préfèrent s’extasier sur les récentes performances du futur hall of famer Kent Bazemore… Cours Pau, cours et surtout ne te retourne pas…

Quoiqu’il en soit, en attendant le retour de Kobe en 2018, Pau reste une fois de plus quasiment la seule raison pour laquelle on arrive à se goinfrer des matches de LA cette saison. Parce que c’est beau de voir un joueur avec autant de QI Basket, de hargne (car il en a cher Kobe), et parce que fort logiquement et on l’espère pour lui, son jersey devrait logiquement changer de couleur la saison prochaine…

Source image: fantasybasketballmoneyleagues.com

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top