Knicks

Tyson Chandler chercherait à se barrer au plus vite

Alors qu’il s’attendait à jouer le titre tous les ans, en signant aux Knicks à l’été 2011, après la victoire en Finales avec Dallas, Tyson Chandler déchante, comme tout le monde. A un tel point qu’il chercherait par tous les moyens à se tirer du vaisseau en chute libre, le plus tôt possible, avant la fin de son contrat en 2015.

A Dallas, en pleine possession de ses moyens, il était capable de rattraper les errements de Nowitzki en défense. Cette saison, les Knicks lui demandent, avec deux ans de plus dans la carcasse, de rattraper les errements de toute une équipe. Que ce soit en défense, ou au rebond.

Le grand Tyson en aurait donc ras le bol de se battre tout seul sous les panneaux, et explorerait déjà toutes les portes de sorties possibles. On ne peut pas vraiment le blâmer, les Knicks sont en effet 26èmes de la Ligue au nombre de rebonds par match, et le match d’hier perdu face à Detroit illustre parfaitement les carences de l’effectif new yorkais. Andre Drummond a pris 26 rebonds à lui tout seul, et même si Chandler s’est bien battu avec 18 prises, Drummond a pris plus de rebonds que tous les autres Knicks combinés puisque Detroit a remporté la bataille 54 à 40.

Plusieurs éléments expliquent ce trou énorme dans un secteur clé du jeu. Tout d’abord, et principalement, le manque d’effort, plusieurs fois souligné par plusieurs joueurs au cours de la saison. Ensuite, les rotations défensives catastrophiques qui créent souvent des 1 contre 1 désavantageux sous les panneaux, du fait que les Knicks changent sur tous les écrans, et enfin, les absences de joueurs comme Martin ou Bargnani n’aident certainement pas non plus.

Interrogé sur ce problème d’intensité, Chandler joue clairement la carte perso, et annonce que lui au moins se battra jusqu’au bout, avant de régler ses comptes avec les dirigeants en coulisses cet été:

« C’est tout d’abord très important pour moi de finir fort la saison, j’ai beaucoup trop de fierté pour accepter de venir jouer tous les soirs et de perdre sans fournir les efforts nécessaires pour gagner »

« Ensuite, une fois l’intersaison arrivée, je vais devoir m’attarder sur mon cas, et savoir ce que je veux faire pour la suite, c’est quelque chose que tous les joueurs vont devoir faire ».

En effet, suivant si Carmelo Anthony part ou non, les nombreux joueurs en fin de contrat en 2015 pourraient pousser pour se faire transférer dans le cours de la saison prochaine, et Chandler en fait partie. Avec une dernière année à 14,6M$, le contrat de Chandler pourrait être alléchant pour des équipes qui chercheront à faire des économies en vue de l’été 2015. Affaire à suivre donc mais qui montre qu’aux Knicks, on a pas l’air trop concentrés sur la fin de saison alors que les Playoffs sont encore largement prenables.

Sources: New York Post, Yahoo Sports

1 Comment

1 Comment

  1. Pierre-Maël

    4 mars 2014 à 21 h 53 min at 21 h 53 min

    L’intersaison risque d’être assez tristoune pour les New-Yorkais…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top