Spurs

Tony Parker beaucoup trop rapide pour les Mavericks

Mis au repos depuis le All Star Game pour faire souffler son corps qui subit un rythme d’enfer depuis l’année dernière, Tony Parker a réalisé un retour tout en vitesse et en maîtrise contre les Mavericks. Quoi de mieux qu’un derby du Texas pour revenir en forme, et se chauffer doucement pour les Playoffs, histoire d’aller chercher un dernier titre avec « le Grand Timmy ».

Dès le début du match, « ToniPi » nous a rassurés sur l’état de son corps. On le disait fatigué, usé par le rythme infernal qu’il subit depuis des mois et d’ailleurs, c’était probablement vrai. Mais alors ce mini break post All-Star Game lui a fait un bien fou. Il s’est même permis d’inscrire sa petite spéciale en début de match : je mets un vent à tout le monde, et je conclus façon elastic-man. Il grille la priorité à Monta Ellis ( pourtant l’un des joueurs les plus rapides de la ligue ), puis s’en va conclure malgré la faute de Dirk Nowitzki et le retour de DeJuan Blair. Un véritable chef d’oeuvre alliant vitesse et dextérité.

Outre ce panier, le meneur français a profité d’un départ canon (10 points dans le 1er quart-temps) pour se mettre en confiance. Finalement auteur de 22 points à 10-15 ajouté à cela 7 passes, 3 rebonds et seulement une perte de balle en 31 minutes sur le parquet, le meneur français rend là une partition très propre. Les Spurs s’imposent 112-106 et montrent encore une fois que leur collectif est bien rodé : 6 des 10 joueurs qui ont foulé le parquet hier soir ont inscrit plus de 10 points. On notera les 14 points de notre « Babac National » à 6-14 ! Boris qui prend 14 shoots c’est peut être LA statistique à retenir de ce match.

Le match à longtemps été indécis, les Spurs peinant à tuer le match face au trio Vince Carter (21 pts), Monta Ellis (17 pts) et Dirk Nowitzki ( 22 pts & 7 rebonds ) qui a tout essayé. Mais revenu à 99-104 à 46 secondes de la fin du match, Tony Parker, encore lui, drive jusqu’au panier et conclut par un lay-up main gauche réalisé au nez et à la barbe de Samuel Dalembert histoire de boucler l’affaire.

Les Spurs restent sur 3 victoires de rang et sont solidement ancrés à la deuxième place de la conférence Ouest. Avec les retours enregistrés de Tony Parker et Kawhi Leonard, ils continuent leur marche en avant direction les Playoffs. En ce qui concerne Dallas, ils sont actuellement huitièmes et donc derniers qualifiés. Sur deux défaites de rang, les Mavs ne devront rien lâcher si ils veulent rester accrochés à ce dernier spot. 

Highlights :

Source image : ESPN.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top