Power Rankings

Point Guards : Who’s hot ? Who’s not ?

Les meilleurs et les moins bons point gurds de la semaine

Chaque dimanche, cinq meneurs de jeu de la ligue seront sélectionnés selon leur performances de la semaine, quelles soient bonnes ou mauvaises. Le Top 3 vous dévoilera les meneurs qui ont actuellement le vent en poupe, The Surprise Pick annoncera quel joueur inattendu a réalisé une grosse semaine et un second joueur-surprise sera sélectionné cette semaine.

TOP 3 :

1°. Stephen Curry (Golden Sate Warriors) – 24,6 pts, 9,1 ast, 45,9% FG, 40,4% 3FG

Le taulier Chris Paul est à la veille d’un potentiel retour, ce qui n’empêche pas le meneur de Frisco de profiter de son absence jusqu’au bout ! Stephen Curry, tout juste nommé capitaine de la Conférence Ouest pour le All-Star Weekend, a enregistré une moyenne de 26,3 points et 9,6 passes décisives sur les trois dernières rencontres disputées par les Warriors. Auteur d’une très bonne performance hier soir face aux Suns, Curry et ses coéquipiers ont tout de même dû s’incliner face à une grande prestation de l’intenable Goran Dragic. Le leader de Golden State limite néanmoins la casse et sa franchise occupe toujours la septième place du classement (30-21), à égalité avec Dallas.

2°. Brandon Jennings (Detroit Pistons) – 17,7 pts, 8,2 ast, 38,2% FG, 34,4% 3FG

Je sais, cela parait incompréhensible de voir Jennings dans ce classement et, pourtant, le meneur des Pistons est en feu depuis plus de deux semaines. Profitant du bon élan que produit son équipe, il a totalisé une moyenne impressionnante de 25,5 points et 9,5 assists par match sur les sept derniers jours. Vendredi, il frôle le triple-double avec 29 unités, 10 rebonds et 9 passes. Hier, peut-être vexé d’être passé si près, il assène 35 points et 12 dishes sur la tête des Denver Nuggets. Avec ses deux victoires consécutives, Detroit est aux portes de la qualification pour les Playoffs (21-29), à seulement une victoire de retard sur les Bobcats. Oui, Charlotte est actuellement en course pour la Postseason !

3°. John Wall (Washington Wizards) – 20,3 pts, 8,6 ast, 42,5% FG, 33,1% 3FG

Washington D.C. a un peu perdu les pédales en fin de semaine mais pas John Wall ! La star de la capitale fédérale continue sa très bonne saison et affiche une toujours aussi impressionnante précision au tir (42,5%). Tombeurs de OKC et de Portland le week-end dernier, les Wizards ont pu compter sur un bel apport offensif de la part de leur meneur, avec 27,7 points inscrits et 8 passes décisives distribuées à chaque rencontre. Ancrée à la cinquième place de la Conférence Est, Washington (24-25) n’est pas parvenue à poursuivre sur son bon rythme puisque ses joueurs se sont inclinés par deux fois face aux Spurs et aux Cavaliers.

The Surprise Pick : Damian Lillard (Portland TrailBlazers) – 20,8 pts, 5,7 ast, 42,2% FG, 40,6% 3FG

Damian Lillard fait un ravage au scoring depuis le début de saison. Son adresse au tir et derrière la ligne de trois-points lui permettent de figurer parmi les gâchettes de la ligue. Le Sophomore de l’Oregon a néanmoins beaucoup plus de mal quand il s’agit de distribuer le ballon. Pas vraiment un meneur avec la mentalité « Pass First » ! Cette semaine, il a poussé ses efforts dans ce domaine et réalise une moyenne encourageante : 22,5 points et 6,7 assists. Vendredi soir, dans un grand match opposant les Blazers aux Pacers, il est entré dans une guerre ouverte avec George Hill et a conclu la rencontre avec 38 points et 11 passes. À un ratio de 36-15, Portland est agrippée à la troisième position de l’Ouest et Lillard va pouvoir se concentrer sur son omniprésence au All-Star Weekend !

The Loser : le backcourt des New York Knicks (Raymond Felton et Pablo Prigioni)

Depuis leur défaite chez les Bucks en début de semaine, les Knicks sont de nouveau entrés dans la tourmente ! Devant combiné entre les blessures et autres suspensions, coach Woodson a tenté d’aligner Felton et Prigioni pour mener l’équipe. Le résultat dénote une exceptionnelle inefficacité de la part du duo avec deux défaites et une victoire au compteur. Durant ces trois matchs, ils ont combiné à eux deux seulement 27 points et 34 passes décisives. Soit une moyenne de 9 points et 11,2 passes par match. Si Raymond Felton sauve un peu le duo grâce à ses neuf unités et huit dishes de vendredi soir, Pablo Prigioni a quant à lui réalisé une semaine catastrophique.

Mentions spéciales pour Goran Dragic et Kyrie Irving qui manquent de très peu le Top 3. Deron Williams a effectué une bonne semaine avant de totalement s’effondrer vendredi face à Detroit. Rajon Rondo passe cette semaine à quelques unités d’un triple-double. Lundi, Tony Parker s’est enflammé en inscrivant 32 points. Un clin d’œil au backcourt des Lakers qui enchaînent les grosses prestations. Enfin, on notera les performances de Brandon Knight, Ty Lawson et Patty Mills. Ricky Rubio continue son Yo-Yo avec le scoring !

N’hésitez pas à commenter et à proposer votre propre TOP 5 de la semaine !

1 Comment

1 Comment

  1. Go_Bulls

    9 février 2014 à 16 h 06 min at 16 h 06 min

    Curry Dragic Wall

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top