Los Angeles Clippers

Turkish Delight : L’apport de Turkoglu déjà très apprécié

12 minutes par match, 2,7 points et 3 rebonds de moyenne : pas de statistiques de All-Star pour le briscard turc de 34 ans, Hedo Turkoglu, mais une belle satisfaction en terme de présence, d’expérience pour le groupe en plein apprentissage de la victoire de Doc Rivers. Après avoir été mêlé dans des histoires de dopage et quelques kebabs sauce samouraï-double fromage plus tard, Turkoglu retrouve de la joie de vivre sous le soleil californien, ravissant de ce fait l’ensemble de la direction des Clippers, toujours privée de son métronome, Chris Paul.

Encensant ses partenaires par son aura de vétéran, l’ancien joueur du Magic d’Orlando semble d’emblée avoir séduit Rivers, ce-dernier persuadé d’avoir fait le bon choix en le ralliant sous son aile jusqu’à la fin de la saison.

“Il a vraiment été bon. J’ai été très surpris dès son premier match à propos de son contrôle de balle. D’habitude, quand vous manquez le même nombre de matchs où il a pu être absent, c’est la dernière chose que vous remarquez du fait de la vitesse d’un match. Le premier match où il était en tenu, DeAndre (Jordan) est sorti très agacé et avant que j’aille lui dire deux mots, Hedo (Turkoglu) a couru vers lui et l’a attrapé, lui disant qu’il avait tort et qu’il fallait qu’il passe à autre chose. (…) Ses coéquipiers l’écoutent car ils savent qu’il a de la bouteille en NBA. C’est facile pour eux de s’écouter les uns les autres lorsqu’ils ont de la bonne volonté. Je crois que c’est ce qui fait une bonne équipe. »

Plus que quelques jours avant le retour de leur franchise player mais les nouveaux rivaux des Lakers s’en sont plutôt bien sortis et on, semble-t-il, gagner en expérience et en confiance. Un climat plus que bonifiant à la fois pour Hedo mais aussi pour toute son escouade qui file, en ce moment même, retrouver ses meilleurs ennemis à l’Oracle Arena cette nuit, à savoir les Golden State Warriors…

Source texte : Orange County Register / Source image : Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top