News NBA

Une Supercoupe d’Europe en NBA ? Adam Silver a des idées chelous en tête…

Adam Silver

Quand on prend la place de David Stern et son énorme héritage, on doit pas débarquer les mains dans les poches. Du coup, Silver tente déjà de faire ses marques en proposant des idées plus créatives les unes que les autres.

Quand on vient prendre la place d’une figure aussi emblématique que celle de David Stern, on ne peut pas se ramener les mains dans les poches et espérer que tout se passera bien. Il faut venir avec des idées innovantes, des projets ambitieux, et Adam  Silver l’a bien compris.

Ainsi, après nous avoir permis de débatte autour du système de PlayOffs permettant aux 16 meilleures équipes de la NBA de se qualifier plutôt que les 8 de chaque Conférence, ou s’être permis d’avancer l’hypothèse d’une nouvelle Draft tournée autour d’un système de roue équitable et qui permettrait à chaque franchise de pouvoir hériter d’un premier choix de Draft, Adam Silver nous a gratifié d’une nouvelle idée particulièrement…troublante.

Une sorte de Supercoupe d’Europe au moment du All Star Break.

Ainsi, les quatre meilleures équipes de la NBA se rencontreraient dans un tournoi éliminatoire, qui ne comporterait qu’une seule opposition pour chaque équipe, et dont le résultat final n’aurait aucun impact sur le bilan de la saison régulière. En gros, pour éviter que tout le monde s’endorme en deuxième partie de saison, Silver aimerait donner aux fans la possibilité de kiffer le temps d’un week-end en voyant les meilleures teams s’affronter. De quoi permettre à certains de trouver des réponses à leurs questions autour d’une possible poursuite du titre, mais pour réussir à convaincre les franchises que leurs joueurs devraient jouer encore plus de matchs juste pour faire vibrer trois fans alors que la mode est à l’accalmie… Pas sur que ça passe.

Il suffit de voir le nombre effarant de blessures depuis le début de saison pour faire comprendre à Silver que son plus gros challenge à l’aube de sa prise de fonction est la réorganisation des divisions ainsi que la surcharge imposée aux joueurs qui doivent subir un calendrier pareil. 82 matchs par saison, sans compter les PlayOffs, ni la présaison, le training camp et pour certains la sélection nationale… Quand on sait que le All Star Break sert de pause ultra-bénéfique pour certains, difficile d’imaginer Popovich ne pas troller comme un porc en envoyant tout son banc la coller à Silver.

Pas sur que cette idée fasse un carton au niveau des futurs votes, mais réjouissons-nous de voir l’arrivée d’un dirlo qui souhaite innover pour améliorer sa ligue, plutôt qu’un vieux croûton renfermé sur lui-même.

Source : SlamOnline

Source images : NBA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top