Los Angeles Clippers

Des Clippers pas concernés, les Suns mettent la fessée

Et oui ! Cette saison pour battre les Suns il faut jouer à fond, s’appliquer et se sentir concerné par le match sinon c’est une défaite qui vous attend au final. Voire une grosse fessée comme celle que les Clippers ont prise hier, sur leur parquet (107 – 88 score final). 

En même temps, les hommes du Doc ne méritaient pas mieux la nuit dernière. Nonchalants, maladroits et à la rue en défense, les Clippers nous ont montré un bien vilain visage. Cette équipe a décidément de gros problèmes de mental au niveau de sa concentration au quotidien et dans sa façon d’aborder certaines rencontres. Blake Griffin : 5/15, Chris Paul : 5/14, Jamal Crawford : 4/13, Darren Collison : 3/10. Bref, une adresse catastrophique et comme ces Clippers sont, pour le moment, incapables de mettre la moindre pression défensive sur leur adversaire… Quand leur attaque s’enraye, le blow-out les guette.
Sur le match d’hier, on n’a même pas eu l’impression que CP3 et ses petits camarades ont fait preuve de suffisance. Non, ils n’étaient tout simplement pas concernés, « pas dedans » comme on dit. C’est très inquiétant. Oui, inquiétant car ces Clippers, avec un effectif renforcé et l’arrivée de Doc Rivers, était considérése par beaucoup comme un réel gros outsider pour le titre. Aujourd’hui, après une grosse trentaine de matchs, ils n’en donnent absolument pas les signes. En tous cas pas au niveau défensif et encore moins au niveau mental. Ils sont même sur un moins bon rythme que l’an dernier quand ils étaient sous la houlette de Vinny Del Negro…

Le fait que ces Clippers ne soient même pas concernés alors qu’ils reçoivent cette équipe de Phoenix – qui joue très bien depuis le début de saison et qui les colle en tête de la division Pacifique (Phoenix est 1/2 match derrière..) – doit devenir la source de questionnement numéro 1 pour Doc Rivers, son staff et ses joueurs car sinon une très grosse désillusion est à prévoir… Chris Paul le sent bien :

« Ils (les Suns) n’ont pas arrêté de nous rentrer dedans.Sur un match comme celui-là, lorsque l’attaque ne fonctionne pas, nous devons nous montrer capable de nous appuyer sur notre défense. Ce soir, nous n’avons pas pu. […] Nous savions comment ils allaient jouer, ils nous sont rentrés dedans et nous ont dominé tout au long de la rencontre. « 

Effectivement, en face, les Suns ne se sont pas faits prier pour profiter des largesses de leurs hôtes du soir. Les hommes de Coach Hornacek ont effectivement joué leur jeu rapide et dur au mal avec beaucoup d’engagement en défense et une bonne organisation offensive pour trouver des shooteurs ouverts lors des attaques placées. Grâce à un excellent Goran Dragic (26 points, 8 passes et 5 interceptions) et à un toujours aussi surprenant Gerald Green (21 points dont 5/10 à 3 points), Phoenix avait quasiment plié le match à la mi-temps (61-40) et avait tué tout suspense après trois quarts-temps (88-59).

Actuellement, Phoenix est 6ème à l’Ouest et 2ème de la Division Pacifique avec un bilan de 19 – 11, juste derrière les Clippers (21 – 12) et juste devant les Warriors (19 – 13) qui commencent à trouver un bon rythme. Après un peu plus de 30 matchs, on se rend compte que les Clippers vont clairement devoir faire face à une grosse résistance au sein de leur propre division. Celle des Warriors était attendue, celle des Suns beaucoup moins mais il va falloir s’y habituer car ces Suns ne visent rien de moins que les playoffs sous la houlette d’un entraîneur qui, si on arrêtait la saison aujourd’hui, serait sans doute élu Coach de l’année sans discussion…

Highlights de la promenade de Suns

Source : Yahoo ! Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top