Knicks

Gotham City : Woodson attise la concurrence pour les arrières

Dans l’attente d’en découdre dès ce soir face à l’ennemi juré, les Celtics de Boston, les Knicks n’ont pas été condamnés au silence, loin de là. Entre le rêve éveillé de voir J.R. Smith mûrir et, plus récemment, les confessions de Carmelo Anthony au sujet d’Amar’e Stoudemire, « peiné de le voir galérer pour revenir à son meilleur niveau, lui, l’une des raisons principales de son engouement déployé à venir jouer dans la Grande Pomme », c’est au tour de Mike Woodson de stimuler ses troupes en incitant Iman Shumpert et notre fameux « Gérard » Smith à se battre pour le poste d’arrière titulaire.

« Je vais les laisser en découdre », aurait lancé le coach new-yorkais.

En ce qui concerne l’opportunité laissée à Smith, ce-dernier relativise.

« Je souhaite qu’il dépasse ce statut de sixième homme. Laissons quelqu’un d’autre obtenir ce titre si J.R. mérite le poste de titulaire. L’année dernière, c’est l’année dernière. Pourquoi ne pas lui donner cette chance ? Ce n’est pas pour dire qu’il sera forcément titulaire mais je ne lui dis pas non plus qu’il ne le sera pas. Peut-être que le fait de commencer les matchs va libérer tout son potentiel et sera bénéfique pour notre club. Je ne sais pas, nous verrons bien. »

Toujours en délicatesse avec son rétablissement d’une blessure au genou, Shumpert, de l’autre côté, semble demeurer neutre et prend son mal en patience quant à la suite des événements.

« On ne veut pas me presser inutilement pour être sûr de ne pas me blesser à nouveau. Je ne me soucie pas vraiment d’avec qui je vais jouer. Tant qu’on gagne, je suis content. »

A quelques heures du coup d’envoi de la saison des Knicks, le moins que l’on puisse dire, c’est que cette année s’annonce animée et pleine de rebondissements. Vu la virulence des différents caractères, égos et  caprices à gérer au sein d’un groupe explosif, le silence devient de plus en plus un luxe dans la capitale culturelle américaine, pour les joueurs comme pour leurs fans, impatients de les revoir briller.

Source texte : ESPN / Source image : knoxnews.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top