News NBA

[Terminator] Manu Ginobili est prêt à se rattraper pour les Spurs

Game 6. 8 balles perdues. 28.2 secondes à jouer, cinq points d’avance. Tant de chiffres qui reviendront souvent dans la tête des fans des Spurs, et surtout dans celle de Manu Ginobili. L’argentin, brillantissime en carrière dans les moments chauds, a complètement loupé sa Finale. A part un Game 5 solide, le reste fût un désastre. De quoi le motiver pour la saison prochaine, l’avant-dernière de sa carrière.

Longues furent les heures de solitude où El Manu contemplait la retraite comme un rookie regarde le trophée de champion. Après tout, qu’avait-il de plus à prouver à la planète NBA ? Avec un palmarès long comme le bras droit de JaVale McGee, les transats de Buenos Aires lui étaient dépliés très volontiers. Mais chez un compétiteur comme lui, finir sur une note pareille relève de l’affront ultime : Manu est donc allé dans le bureau de Gregg Popovich quelques jours après la défaite du Game 7 pour voir quels étaient les plans des Spurs, en espérant que son nom figure sur les tablettes 2014.

“Je voulais simplement savoir s’ils souhaitaient garder le groupe intact, on ne sait jamais… R.C. (Buford, General Manager des Spurs) m’a alors dit qu’il voulait que je revienne, et il n’y a rien eu d’autre à dire. C’est après ces discussions avec eux deux que j’ai su que je resterais.”

Du côté de l’architecte des Spurs, la surprise était totale : pour Buford, il était en effet inconcevable qu’une fin si triste vienne conclure la carrière du meilleur arrière né en Argentine.

“Toute la saison nous avons été clair quand la question a été posée : nous espérions que Manu prendrais sa retraite en tant que Spurs. Ce n’était pas qu’une question sportive, son boulot dans la communauté a été énorme et toute la ville l’adore. On voulait absolument qu’il revienne, du coup quand il nous a demandé, nous avons été fiers d’annoncer à nos fans et à ses coéquipiers que Manu serait bien un Spurs à vie.”

Seulement, ce beau nuage de compliments et de perspectives positives ne doit pas effacer la terrible performance du contorsionniste texan, que ce soit en saison avec seulement 42.5% de réussite au tir pour son pire pourcentage en carrière, ou en Finale et donc ce fameux Game 6. Et c’est justement cette volonté, de la part des Spurs de vouloir garder le groupe intact, qui donne une force supplémentaire à Ginobili pour la campagne à venir.

“Je respecte énormément cette envie de vouloir garder cet effectif. On a réalisé une très belle saison l’an passé, et il n’y a aucune raison de vouloir tout casser d’un coup. A quelques secondes près, à un rebond ou un tir près, nous étions une nouvelle fois champions. Donc il n’y a pas de quoi tout envoyer en l’air.”

Les Spurs restent-ils les favoris à l’Ouest ? Clippers, Grizzlies et Warriors frappent à la porte, mais Manu Ginobili sera une nouvelle fois attendu au tournant pour faire la différence.

Source : San Antonio News Express

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top