News NBA

[Anniversaire] 36 ans pour Manu Ginobili, la classe internationale

Par où commencer ? Quand on évoque le nom de Manu Ginobili, on ne sait pas vraiment dans quelle direction aller en premier. Ses pirouettes, son coeur énorme, sa loyauté envers les Spurs, ses passes dans le dos, ses tirs assassins : la carrière du meilleur argentin ayant pratiqué la balle orange est une des plus exemplaires et impressionnantes jamais proposée. Revenons donc sur cette dernière avec quelques mots, et une vidéo.

Plus que de simples caricatures mettant en avant son long nez pointu, l’image d’El Manu s’est transmise dans le monde entier via les préférences de chacun. Entre ses exploits en sélection ou l’année 2005 chez les Spurs qu’il surclasse de la tête aux pieds, il est difficile de dégager un aspect dominant mais un seul mot nous vient à l’esprit quand on essaye d’imaginer un discours posthume des plus éloquents : palmarès. Jetez donc un oeil ci-dessous.

Titres individuels

  • MVP de la Ligue italienne : 2001, 2002
  • All-Star en Italie : 1999, 2000, 2001
  • MVP de l’Euroleague : 2001
  • MVP du tournoi FIBA Americas : 2001
  • MVP de la Ligue italienne : 2002
  • All-Star NBA : 2005, 2011
  • Sixième Homme de l’année en NBA: 2008
  • Le Diamond Konex Award 2010, récompensant le meilleur athlète argentin de la décennie
  • Troisième équipe All-NBA: 2008, 2011
Titres collectifs

  • Champion de la Ligue italienne : 2001
  • Vainqueur de la coupe italienne : 2001, 2002
  • Vainqueur de l’Euroleague : 2001
  • Vainqueur du tournoi FIBA Americas : 2001, 2011
  • Champion NBA : 2003, 2005, 2007
  • Médaillé d’Or Olympique : 2004
  • Médaillé de bronze Olympique: 2008

C’est mieux comme ça ? Et si on pouvait s’attarder sur des chiffres plus que corrects (plus de 10.000 points, 2800 rebonds et 2800 passes en carrière avec 1000 interceptions), ce qu’on retiendra de Manu sera avant toute chose cette capacité hors du commun à sortir des mouvements venus d’ailleurs, l’argentin contorsionnant son corps pour tenter de trouver la faille dans la défense adverse. Coquin, malin, parfois border-line, flopper émérite et défenseur redoutable, son approche psychologique du jeu le mettra souvent sur le même piédestal que celui des Kobe Bryant et Michael Jordan pour sa compétitivité et son incapacité à baisser les bras.

On vous laisse donc avec un joli petit mix, retraçant parmi les plus belles actions du magicien des Spurs, qui devrait nous quitter d’ici quelques mois après une décennie de rêve et de professionnalisme. Chapeau l’artiste !

[youtube width= »520″ height= »415″ video_id= »8LTgStJw9ao »]

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top