Blazers

Summer League : Les Blazers maîtres du suspense, Denver surprend les Pelicans

Hier soir se déroulait le tour préliminaire de la Summer League de Las Vegas. Six matches était au programme pour une qualification en 8èmes de finales de cette nouvelle version très inspirée de la March Madness. Un mode de fonctionnement ayant pour but d’amener davantage d’enjeu à ces matches souvent débridés. Il y a du mieux, certes, mais New York ou Sacramento n’auront pas été des adversaires très coriaces pour Miami et Minnesota. Dans le même temps, les quatre autres rencontres nous ont offert un minimum de spectacle, avec même une prolongation pour départager Portland et Atlanta.

Denver bat New Orleans 87-82
Hamilton prend feu, Miller prend le relais

Bons derniers avec 3 défaites en 3 rencontres, les Nuggets abordaient ce tour préliminaire le couteau entre les dents. Jordan Hamilton, en tête, qui compile 16 de ses 23 points dans le 1er quart-temps. Tir à 3 points, pénétrations, and-one, tout y passe, et la défense douteuse des Pelicans ne peut rien y faire. Austin Rivers (16 points, 5/14) et Darius Miller (23 points, 8/15)  mettent trop longtemps à régler la mire pour espérer inquiéter les Nuggets d’un Evan Fournier (8 points, 4 rebonds, 4 passes, 1 steal) maladroit mais précieux.

En seconde mi-temps, quand Jordan Hamilton se fait plus discret, c’est Quincy Miller (17 points) qui prend les choses en mains pour garder la tête grâce à son 5/5 à longue distance. Denver affrontera Toronto, cette nuit, à 0h pour une place en quarts de finale. 

[youtube width= »600″ height= »400″ video_id= »lbwFq3owtDc »]

Memphis bat Washington 90-83
Wroten et Cooley trop forts pour Vesely

A l’instar de Denver, Memphis n’avait toujours pas remporté la moindre victoire dans cette Summer League. Mais les coéquipiers de Tony Wroten (23 points, 6 passes) ont choisi le meilleur moment pour remporter enfin un match. Devant toute la rencontre, les Grizzlies ont pu compter sur un duo d’intérieur ultra dominant composé de  Jack Cooley (20 points, 12 rebonds) et Donte Greene (16 points, 4 rebonds), qui poussa un bon Chris Singleton (16 points, 5 rebonds) à commettre six fautes. Et lorsque sous l’impulsion du Tchèque Jan Vesely (15 rebonds, 9 rebonds), les Wizards sont revenus un peu trop près, Memphis a réalisé un énorme effort défensif durant le 3ème quart-temps (8 points à 4/22 pour Washington!) pour se mettre définitivement à l’abri d’un retour.

Au prochain tour, Memphis défiera les Bobcats pour une place en quarts (0h30), tandis que Washington tentera le lendemain de remporter sa deuxième victoire dans le tournoi des vaincus contre les Pelicans. 

[youtube width= »600″ height= »400″ video_id= »jS2_cH0qWZo »]

Minnesota bat Sacramento 92-54
Muhammad et les Wolves explosent de pauvres Kings

Le duel attendu entre Shabazz Muhammad et Ben McLemore n’a pas eu lieu. Le rookie du Kansas n’y est vraiment pas dans cette Summer League. Après une belle sortie au troisième match, il est retombé dans ses travers en inscrivant aucun panier sur ses 8 tentatives (dont 0/4 à 3 points). En face, le tumultueux numéro 0 des Wolves a fait des misères à la non-défense des Kings, en inscrivant 17 points (6/10 aux tirs). Demetri Mccamey ajoute 15 points, Lorenzo Brown en marque lui 11 et Brandon Paul, 10. Pour Sacramento, un seul joueur finit en double-figure, Will Clyburn, auteur de 15 des 54 points des Kings. 

Dans le sillage d’un McLemore à côté de ses pompes, les Kings n’ont gagné aucune rencontre sur les quatre qu’ils ont disputé. Ils affronteront Atlanta vendredi pour tenter de sauver l’honneur. Quant aux Wolves, ils devront se coltiner l’armada des Blazers pour espérer se qualifier pour les quarts. 

[youtube width= »600″ height= »400″ video_id= »uAdw0XJrmCk »]

Portland bat Atlanta 70-69
T-Rob, McCollum et Barton au bout du suspens

Avec un cinq aux allures de NBA, Portland a enfin remporté un match dans cette Summer League. Défaits en prolongations la veille contre les Bulls, les coéquipiers de CJ McCollum (19 points à 5/14) ont cette fois pris leur revanche, en venant à bout des Hawks en OT. Thomas Robinson domine la raquette avec ses 17 prises et ses 13 points, bien aidé par Meyers Leonard (11 points, 5 rebonds). Victor Claver a lui connu un match sans (2/12 aux tirs) pendant que son coéquipier Will Barton (16 points) mettait à mal la défense d’Atlanta, en inscrivant le shoot de la gagne. Pourtant, les Hawks ont compté jusqu’à 16 points d’avance, mais cela n’a pas suffi. Muscala (8 points, 12 rebonds) et Cunningham ratent l’occasion de passer devant dans les derniers instants. Mike Scott termine meilleur marqueur des Hawks avec 19 points, l’Allemand Schroeder et John Jenkins finissent respectivement avec 16 et 13 unités.

Portland affrontera Minny au prochain tour, pour une place en quarts face à Miami ou Dallas. Alors qu’Atlanta aura une belle occasion de finir bien classer face à de faibles Kings, vendredi. 

[youtube width= »600″ height= »400″ video_id= »WzcgYWiGaEM »]

Miami bat New York 113-66
Les Knicks se noient face à Leslie et sa bande

Démonstration ou humiliation ? Privé de Tim Hardaway Jr, blessé au poignet, New York n’a pas pesé lourd face à Travis Leslie (23 points) et ses coéquipiers du Heat. Une victoire nette et sans bavure durant laquelle quatre autres joueurs finissent en double figure : James Nunally, Eric Griffin, James Ennis et Damion Jones inscrivent respectivement 18, 13, 12 et 12 points, à 58% de réussite pour l’effectif floridien. Pour les Knicks, seuls Jordan et Jeremy Tyler surnagent au sein d’un collectif dépassé. Le pivot inscrit 10 points et gobe 9 rebonds, alors que l’ailier fort termine la rencontre avec 18 points (8/12 aux tirs) et 8 prises. Deux statistiques pour démontrer la force défensive du Heat : 13 interceptions pour Miami et 20 pertes de balles pour les Knicks…

En pleine bourre, le Heat va défier cette nuit les Mavs pour une place en quarts, alors que New York tentera de se relever de cette défaite face aux Clippers, vendredi. 

[youtube width= »600″ height= »400″ video_id= »TvzaJgdqCt0″]

Dallas bat Los Angeles 95-89
Akognon et Carmichael étaient trop adroits

Alors que les deux équipes étaient à parfaite égalité à 4 minutes de la fin de la rencontre (76-76), un 3 points de Gal Mekel (9 points, 4 passes) a définitivement mis les Mavs sur orbite. Avant ce shoot décisif, les deux équipes se rendaient coup pour coup, chacune remportant facilement un quart-temps, avant un 3ème acte très serré (21-20 pour Dallas). Les Mavs ont pu compter une nouvelle fois sur l’adresse de Josh Akognon (4/7 à 3 points), auteur de 23 points, et de Jackie Carmichael, meilleur marqueur avec 24 unités à 9/14 aux tirs. Le pivot a également gobé 9 rebonds. Maladroit (6/16 aux shoots), le futur sophomore Jae Crawder s’est montré précieux, avec 18 points, 5 rebonds et 5 passes à son actif. Pour les Clippers, Reggie Bullock a brillé avec 20 points et 5 passes. Randle (15 points), JaMychal Green (14) et Wayns (12) l’ont bien secondé mais cela n’aura pas suffi pour faire vaciller les Mavs.

Prochain rendez-vous pour Dallas, un 8èmes de finales plein de promesse face au Heat. Quant aux Clippers, ils vont devoir se reprendre pour finir bien classer, face à de faibles Knicks.

[youtube width= »600″ height= »400″ video_id= »SBVCmQYvuSA »]

Les 8èmes de finales débutent cette nuit à 22h. Pour les battus du jour, les vacances ne sont pas encore d’actualité, puisqu’un tournoi des vaincus aura lieu en parallèle, dès vendredi !

Le programme et les feuilles de matches ici. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top