News NBA

Oden, Kirilenko, Jefferson, Billups, Barnes. Quel gros lot va tirer San Antonio ?

Boris Diaw a choisi de poursuivre l’aventure, tandis que Tiago Splitter a signé un nouveau contrat de 4 ans. DeJuan Blair est prié de faire ses valises, alors que Gary Neal est dans l’expectative. Et que dire de Manu Ginobili qui déclarait hier ne pas savoir ce qui allait se passer dans les prochains jours. Du côté du marché des agents libres, San Antonio a de nombreuses pistes, plus ou moins sérieuses (Chauncey Billups, Matt Barnes, Andreï Kirilenko, Al Jefferson, Greg Oden). Qui rejoindra les Texans l’année prochaine pour décrocher une cinquième bague avec Popovich et Tim Duncan ? Début de réponse. 

Greg Oden et Al Jefferson, ça se complique.

Le retour du pivot, drafté en première position par Portland il y a six ans, fait couler beaucoup d’encre. Il semble certain désormais que nous le reverrons sur le parquet l’année prochaine. Greg se sentirait bien mentalement et selon ses propres dires, il aurait retrouvé un bon niveau. Néanmoins, il n’a pas foulé le parquet depuis 2009, et Miami est la franchise la plus prompt à lui offrir un contrat. Il a rencontré la semaine passée Pat Riley en compagnie de son agent, Mike Conley Sr. 

Avec la nouvelle signature de Tiago, Oden serait pour autant une belle opportunité pour San Antonio. Un pari risqué ? Non, car le pivot signera pour le minimum. Si ses genoux ne lui permettent pas de jouer, tant pis, par contre si l’opération fonctionne, les Spurs auront de quoi faire peur.

L’autre piste n’est plus d’actualité. Al Jefferson était l’une des priorités des Spurs, mais la prolongation de Tiago Splitter entérine clairement l’arrivée du pivot du Jazz dans le Texas. Le peu de marge des Spurs en est la raison principale, d’autant plus que le Big Men ne manque pas de propositions. Il aurait déjà rencontré les Bobcats. En effet, Michael Jordan souhaiterait l’associer à Cody Zeller, mais il n’est pas le seul sur la piste. Boston, la franchise de ses débuts, le courtiserait également.

Quel poste 3 pour faire souffler Kawhi Leonard ?

Autre chantier des Spurs après le secteur intérieur : le poste 3. L’avenir semble rose pour les Spurs à cette position, mais faire souffler leur petite prodige semble être une nécessité pour Buford et Popovich. Pour cela, ils ont activés plusieurs pistes. La première mène à Andreï Kirilenko, le couteau-russo-suisse de Minnesota. Celui-ci n’est plus en odeur de sainteté chez les Wolves. Rick Adelman a en effet resigné Chase Budinger, et la venue de Kevin Martin, cette nuit, ne va pas davantage dans le sens d’une nouvelle signature. D’autant plus que le Russe de 32 ans serait trop gourmand pour Flip Saunders. A San Antonio, il ne devrait pas signer pour un gros contrat, mais la perspective d’un beau parcours en playoffs pourrait suffire à le convaincre.

Si cette piste ne fonctionne pas, les Spurs auraient Matt Barnes dans la viseur. Pas encore resigné par les Clippers, le fantasque poste 3 a déjà évoqué sa priorité : rester à Lob City. Mais les venues de JJ Redick et surtout Jared Dudley pourraient le pousser vers la sortie. Si tel est le cas, plusieurs équipes se montraient intéressées et parmi elles les Spurs. L’ancien Laker serait parfait en doublure de Kawhi, sans oublier qu’il accepterait plus facilement un rôle réduit que son homologue des Wolves.

Prolonger Gary Neal ou aller voir ailleurs ?

Au poste d’arrière, les choses sont brouillonnes également. Dany Green devrait toujours occuper le poste de titulaire mais l’avenir de Gary Neal et Manu Ginobili n’a pas encore été décidé. L’un comme l’autre sont dans le flou le plus total, l’Argentin déclarait hier être sûr de rien. Ce que l’on sait depuis aujourd’hui, c’est que les Spurs seraient sur la piste d’un autre Clipper en la personne de Chauncey Billups. L’ancien Piston qui peut évoluer au poste 1 et 2 serait parfait dans le système de Popovich pour tantôt faire souffler Parker, tantôt jouer à ses côtés. On voit mal Rufford & Popovich se séparer de l’Argentin, même si celui-ci devra sûrement faire des efforts financiers si nouvelle signature il y a. Bien entendu, si Ruford parvient à attirer Billups, Neal serait très menacé, bien plus que Ginobili…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top