Celtics

Kevin Garnett : retour chez les Wolves, retraite, ou finish chez les Cs ?

Les jours sont durs du côté de Boston. Après le départ de Doc Rivers pour arracher le cerveau des Celtics, c’est maintenant le coeur de la franchise qui semble sur le départ en la personne de Kevin Garnett.

Les premières rumeurs de transferts se font de plus en plus pressantes autour de Paul Pierce, et le simple fait d’avoir perdu son coach favori fait de Garnett un préretraité au bord du ravin. En effet, quelle décision prendre ? Les Clippers ont tout tenté pour essayer de ramener le Hall of Famer dans le deal incluant Rivers, mais la NBA s’est interposée pour violation du Collective Bargaining Agreement. Le géant pourra-t-il retrouver le Doc chez les Clippers ?

Les chances semblent fines. Du coup, plusieurs scénarios s’offrent au Big Ticket, pas plus réjouissants les uns que les autres mais assez variés pour lui offrir un finish comme bon lui semble. S’il le souhaite, KG pourra d’abord confirmer ses déclarations selon lesquelles son sang est vert, en jouant encore une saison voir deux dans le Massachusetts et en partant sous une ovation légendaire. Avec un nouveau coach et un système de reconstruction déjà bien avancé ? Pas sûr que l’un des plus grands compétiteurs de l’histoire du jeu accepte de jouer les représentants de Draft… Mais sa loyauté est exceptionnelle envers Boston. Jusqu’au bout ?

La seconde option se situe chez les Minnesota Timberwolves. Son ancienne franchise a toujours gardé le grand garçon dans son coeur, au point de lui proposer un poste dans le management de la franchise s’il souhaite prendre sa retraite prochainement. Avec le retour de ce bon vieux Flip Saunders avec lequel il a réalisé ses premières cuites, Garnett pourrait atterrir dans un fauteuil plein d’amour et de nostalgie, sûrement le genre de siège dont il doit avoir besoin actuellement en voyant Ray Allen triompher à Miami et Rivers faire ses bagages direction la Californie.

La dernière option est finalement la retraite, une vision qui nous donne plus envie d’arrêter l’écriture de cet article plus qu’autre chose. En voyant tout le monde partir, KG se retrouve seul sur le bateau qui coule et reçoit des clins d’oeil louches et réguliers de la part de Danny Ainge dont le coeur chavire pour la jeunesse qu’il souhaite développer autour de Rajon Rondo. Seulement, comment pourrait-il partir après avoir promis de mourir sous les couleurs vertes ? De belles paroles d’un jour ?

La suite prochainement, en espérant que la légende ne nous quitte pas sur une note aussi triste…

Source : Yahoo Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top