News NBA

[Retraite] Eh Manu ! Tu descends ?

Au sortir du match 7 de la nuit dernière, Manu Ginobili n’a pas souhaité s’exprimer tout de suite sur son avenir. Que va faire l’Argentin la saison prochaine ? Son contrat avec les Spurs prend fin d’ici quelques jours. Va-t-il renouveler ? Va-t-il partir dans un autre club ou tout simplement prendre sa retraite ? A 35 ans et après les playoffs de piètre qualité que vient de fournir El Manu, ce genre de questions se posent…

Il y a 4 jours de ça, le site sbnation.com rapportait que l’Argentin était en plein tiraillement entre prendre sa retraite ou continuer à faire ce  qu’il aime et ce pourquoi il est doué : jouer au basket.

« Parfois, je pense à la retraite. Mais ensuite, je me dis que j’adore ce que je fais, que je suis très chanceux d’être au sein d’une telle franchise. Donc, je ne m’imagine pas prendre déjà ma retraite. »

Ginobili va donc rencontrer prochainement Gregg Popovich et les dirigeants des Spurs car si Tim Duncan a encore deux ans de contrat dans le Texas, celui de l’Argentin touche à sa fin. Il a gagné un peu plus de 14 millions la saison dernière pour la dernière année du contrat de 3 ans (39 millions) qu’il avait paraphé en 2010. Et comme dit précédemment, le niveau de Manu dans ces playoffs ne doit pas franchement rassuré les Spurs. Il y a donc fort à parier que, s’il prolonge à San Antonio, Ginobili le fasse pour un salaire bien moindre. Connaissant l’Argentin et son amour pour cette franchise, il ne devrait pas y avoir de problèmes pour trouver un terrain d’entente.

Même s’il n’est plus l’arrière génialement fou des années 2004-2006, Ginobili n’en reste pas moins un joueur vétéran qui peut rendre de fiers services à n’importe quel club de basket. Les Spurs et leur tradition de continuité vont sûrement tenter de le faire resigner. Reste à s’entendre sur un salaire et une durée de contrat car pour assurer la suite, Gregg Popovich et ses dirigeants ne pourront pas se permettre de trop payer l’Argentin. Réponse dans les jours qui viennent…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top