Dossiers NBA

[Draft] Portrait : Victor Oladipo

Biographie :

  • Nom : Oladipo
  • Prénom : Victor
  • Poste : Arrière
  •  Âge : 21 ans
  • Université : Indiana Hoosiers

Tops Perfs :

  • Points : 26.
  • Rebonds : 13.
  • Passes décisives : 6.
  • Steals : 6.
Récompenses :
  • Joueur défensif de l’année
  • Joueur national
  • Joueur défensif de la Big Ten
  • Sélection dans l’équipe type de la Big Ten
  • Séléction Consensus All-American
Portrait :
Victor Oladipo est un joueur qui peut devenir l’un des grands joueurs de la grande ligue, il est un très grand travailleur, il possède un potentiel athlétique hors norme, le meilleur de cette draft aux vues de la Draft Combine et il est surtout un défenseur redoutable. En effet l’arrière des Hoosiers est capable de défendre sur les trois postes extérieurs. C’est-à-dire qu’il peut défendre aussi bien sur un meneur comme Parker ou Chris Paul, sur des arrières comme Kobe ou Wade et sur des ailiers comme Mélo, Lebron ou KD35. Sympathique la palette défensive ? C’est vrai que c’est l’atout principal du jeune arrière. Il a beau être un vrai mur en défense, ce n’est pas encore totalement la joie en attaque. Oladipo est un joueur qui prend peu de shoots, et malgré un pourcentage de près de 60%, il faut souligner que c’est largement dû au nombre de tomars qu’il plante chaque soir. Une capacité à enchaîner les shoots relativement faible, une efficacité douteuse derrière l’arc et une habilité à la création faible : ce sont ses vrais points faibles. Cependant : quand on vous dit qu’il est l’une des valeurs sûres de cette édition 2013 de la draft on ne vous ment pas. Et pour cause, il est un bon rebondeur pour son poste (6,3/match) et un très bon intercepteur (2.3/match) ! Ce qui en fait un joueur relativement complet qui atterrira à coups sûrs dans le top 10.
Pour résumer : C’est un incroyable défenseur à la manière d’un Jimmy Butler, Avery Bradley ou encore Tony Allen. Mais il doit encore beaucoup travailler offensivement pour avoir l’étoffe d’un Franchise Player.
Quelle Franchise pour Victor Oladipo :

Plusieurs franchises pourraient être intéressées par le profil d’un joueur comme Oladipo. En tête, des équipes comme les Pelicans (New Orleans Hornets), les Wolves ou encore les Suns.

Pourquoi les Pelicans ? Se séparant sûrement d’Éric Gordon qui malgré son très grand potentiel n’a pas été satisfaisant, ils sont donc en quête d’un poste 2 titulaire. De plus, le backcourt de NOLA manque cruellement de défense extérieure. Et comme par magie : c’est ce que fait de mieux l’arrière des Hoosiers.

Pourquoi les Wolves ? Tout simplement parce que le pari Brandon Roy fut un échec et que Minny est, comme les pélicans, en quête d’un poste 2 titulaire.

Et enfin les Suns. Pourquoi ? Parce que pour rester poli, la situation actuelle de l’Arizona est un véritable fiasco, pour ne pas dire un réel bordel. Et utiliser Oladipo pour reconstruire : pourquoi pas ?

Pour ma part, je pense que Victor Oladipo sera drafté par les Pelicans (en 6e position), une franchise où il pourrait pleinement s’exprimer et exploser aux yeux du grand public.

Victor Oladipo : quel profil de joueur NBA ?

Victor Oladipo c’est un profil à la Avery Bradley ou encore à la Jimmy Butler. Jimmy Bradley ? C’est à peu près ça : défense monstrueuse mais potentiel offensif à exploiter ! De plus, vous me direz la comparaison est sûrement abusive mais un certain Dick Vitale l’a qualifié de « Little Michael ». Affaire à suivre !

Pour finir un petit mix pour vous mettre l’eau à la bouche !

[youtube width= »600″ height= »400″ video_id= »MgWJGiJJAwk »]

3 Commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top