Lakers

[Preview] Game 2 : le réveil de l’ogre californien ?

Et si la surprise du jour venait du Texas ? Les Lakers, pourtant si proches des Spurs lors du Match 1, vont tout donner ce soir pour tenter de rentrer à Los Angeles avec la confiance d’un champion. Car les Spurs le savent, une erreur ce Mercredi et toute leur saison pourrait s’écrouler.

Match 1 ce week-end, marqué par un seul homme : Manu Ginobili. L’argentin faisait son grand retour avec les Spurs, et y allait même de ses 18 points en 19 minutes, un coup de boost auquel l’argentin nous a tant habitué mais qui manquait terriblement aux texans depuis quelques semaines. Les Spurs, pas franchement convaincants lors de cette première victoire, s’échappaient de leur AT&T Center avec des sueurs encore au front, puisque Pau Gasol et sa bande avait réussi à tenir pendant plus de 30 minutes, sous les assauts d’un Kobe à fond sur Twitter Dwight Howard orphelin de son sourire si énervant, transformé le temps d’un soir en leader de ces Lakers batailleurs, vétérans et volontaires. Un peu court dans le dernier quart, Mike D’Antoni subissait alors ses erreurs de coaching si évident en fin de saison régulière, usant ses joueurs jusqu’à la dernière goutte pour se qualifier pendant que San Antonio sirotait en examinant ses quelques blessés. Ce soir, les Lakers devront bien mieux attaquer : 41% au tir, 79 points sur ce Game 1, même Chicago les battrait sur ce type de scénario. Pau Gasol et Steve Nash devront tout donner pour essayer de créer la surprise, plus facile à dire qu’à faire cependant…

Le duel qui fera la différence : Gary Neal contre Jodie Meeks

Pas forcément le choc le plus attendu, mais de loin le plus sous-estimé. En effet, ces deux joueurs de l’ombre viennent du banc de leur équipe, et devront apporter le punch offensif que les deux cinq majeurs n’arrivent pas à imposer pour passer en tête, Duncan rendant coup pour coup à Gasol, Parker faisant le boulot face à Steve Blake. Du coup, qu’en est-il de la cheville de Meeks ? Blessé au premier match en cours de partie, l’arrière angelinos sait que son équipe a besoin de son agressivité et de ses tirs extérieurs. Exactement comme pour les Spurs, qui aimeraient volontiers faire reposer Tony Pi en faisant davantage jouer la gâchette de Towson. Si l’un de ces deux hommes apporte autour de la quinzaine de points, ce sera le facteur X de la rencontre.

La citation du match : Dwight Howard

“On doit absolument rentrer nos tirs. On a eu de bons tirs sur ce premier match, nos deux Steve (Nash et Blake) ont eu des positions pour les rentrer, je suis sûr qu’ils en rentreront assez lors du match de ce soir. »

Le pronostic du jour : Reality check des Spurs ?

Surtout concentrés en défense sur ce match un, on ne serait pas du tout étonnés par voir des texans davantage agressif en attaque, pour faire sortir Dwight Howard par des fautes faciles et sanctionner sur un mauvais repli défensif californien. Le genre de situation dont raffole Popovich, et qui donnerait un sacré coup de boost à ses joueurs avant de retrouver Kobe et son déambulateur à Los Angeles : +15 Spurs, et avec la manière.

1 Comment

1 Comment

  1. @TrashTalk_fr

    24 avril 2013 à 16 h 19 min at 16 h 19 min

    [Preview] Game 2 : le réveil de l’ogre californien ? http://t.co/seLQ1dVlWS

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top