News NBA

[Débrief] Game 1 : Russell le Grand Frère

Si Russell Westbrook est la plupart du temps reconnu comme celui qui aurait justement le plus besoin d’un certain Pascal Soetens, célèbre animateur télévisé de l’émission Pascal le Grand Frère, il n’empêche que le meneur du Thunder est capable certains soirs de se rebeller dans le bon sens, et mener sa communauté vers le droit chemin. Hier soir, les caméras étaient donc chez lui, et Russell le Grand Frère a mis la fessée aux jeunes Rockets.

Ce qu’il s’est passé

Depuis vingt-quatre heures, toutes les équipes présentes en PlayOffs s’étaient données rendez-vous sur les parquets des favoris, afin de lancer les phases finales de cette cuvée 2013. Seuls les Nets et Clippers avaient véritablement dominé leur adversaire, on attendait donc la prestation des deux leaders de Conférence : le Heat et le Thunder. Et force est d’avouer que les scénarios télévisés ont été similaires. Démarrant sur les chapeaux de roue, les Rockets ont d’abord pris une bonne leçon avant de réussir à recoller au score jusqu’à la pause. Sauf qu’en seconde mi-temps, le finaliste de l’an passé a enclenché la vitesse supérieure, et les turbulents joueurs de Houston n’ont pas vraiment apprécié la discipline infligée par Russell le Grand Frère : 19 points, 8 rebonds et 10 passes avec en bonus la morale de fin d’émission, c’était trop difficile pour Jeremy Lin qui a eu l’impression d’avoir affaire à son propre père en face de lui. Le meneur texan a fini limite en larmes devant les caméras, auteur de la spéciale ma toute première fois en PlayOffs avec autant de points que de balles perdues (4).

Ce qui aurait dû se passer

On ne sait pas par où commencer chez les Rockets, car le Thunder n’a presque rien à changer si ce n’est sa défense quand Ibaka n’est pas sur le terrain. James Harden complètement isolé (20 points et 80% de possession de balle), une adresse générale catastrophique et c’est sans parler de leur défense honteuse : les hommes de Kevin McHale n’ont pas vraiment apprécié leur premier trip chez les grands. Pour tenter de redresser le guidon, il faudra commencer par rentrer ses tirs extérieurs : deuxième meilleure équipe à trois-points de toute la Ligue derrière les Knicks, Houston a eu un sacré problème en ne rentrant que 8 de ses 36 tentatives (22%). Ce serait bien aussi de forcer des balles perdues chez Oklahoma City pour tenter de créer des contre-attaques, et qu’un vrai joueur se montre efficace aux côtés de Leonidas, parce que Lin / Chandler / Delfino c’est quand même seulement 23 points sur toute la rencontre. Pas cool les potes, eux aussi giflés par Russell le Grand Frère.

Les réactions des deux côtés

« On lui demande déjà de faire énormément de choses : garder la balle, marquer des points, créer des actions pour lui comme pour ses adversaires et être un leader. Je trouve qu’il était dans un bon flow au début, mais ce n’était pas vraiment le James que l’on connaît. C’était toute l’équipe qui n’était pas dans un bon flow, on doit en trouver un pour le prochain match. » Kevin McHale, coach de James Harden qui a certes mis ses 20 points mais était à 2/15 au tir en attaque placée.

« On voulait tout simplement protéger notre avantage du terrain, mais on n’a encore rien fait là… » Kevin Durant, roi de la Chesapeake Energy Arena avec ses 24 points hie soir.

Prochain match

Mercredi 24 Avril, à Oklahoma City, 1h du matin sur vos écrans.

1 Comment

1 Comment

  1. @fralaune

    22 avril 2013 à 6 h 29 min at 6 h 29 min

    [Débrief] Game 1 : Russell le Grand Frère http://t.co/Ih2ntXj28s

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top