Nets

Gerald Wallace frustré après la défaite des Nets contre le Heat

LeBron James et le Heat de Miami débarquait à Brooklyn mercredi pour une rencontre qui sentait la poudre. Un véritable test pour les Nets qui, après avoir brillé en Janvier, avait l’occasion de se mesurer au champion sortant.

Et ça a mal commencé pour les Nets grâce à un de leurs intérieurs, Reggie Evans. Le matin du match, le barbu des Nets donnait une interview au New York Daily News dans laquelle il écorche le titre acquis par le Heat lors de la saison dernière en expliquant qu’il n’est pas révélateur du niveau réel de la franchise Floridienne pour cause de saison écourtée par le lockout.

Il n’en a pas fallu plus au champion sortant pour avoir l’envie de botter le derrière du malotru en donnant une véritable leçon de basket des deux côtés du terrain aux Nets.

Le jeu délivré par King James et le Heat génère de la frustration chez Gerald Wallace

Une leçon si parfaitement récitée par la bande à James qu’elle a replongée Brooklyn, en l’espace d’un soir, dans ses travers de Décembre. Si humiliante que la majorité de l’effectif a désertée le vestiaire avant que les journalistes arrivent. Seul Gerald Wallace a livré ses impressions ou plutôt sa frustration :

« C’est typique du basket des Nets. On ne joue pas ensemble. Des pertes de balles idiotes. En attaque, on applique rien et en défensivement, on est pas là. Personne en aide. C’est la même histoire tout au long de la saison« . Et même si nous avons pu apercevoir une embellie au cours du mois de Janvier, l’ailier des Nets admet que ce bilan positif est dû à un calendrier rempli d’oppositions à la portée de l’autre équipe de New York.

Après avoir pu se jauger face à une des meilleures équipes de ce début de saison, les Brooklyn Nets sont désormais prévenu.

Source : The New York Times.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top