Celtics

Jeff Green sur Chris Bosh : la révolte des Celtics

On avait déjà vu l’homme à l’oeuvre sur les crânes de Jermaine O’Neal et Al Jefferson, voici le dernier cru en date en la personne de Chris Bosh. Hier soir à Boston, le Garden était littéralement dos au mur : en l’absence de Rajon Rondo pour toute la saison, et face à un Heat décidé à marquer les esprits grâce à la venue de Ray Allen, la victoire semblait hors d’atteinte pour les hôtes. Sauf que l’esprit mystique de la franchise aux 17 bannières s’installa, comme par magie, dans l’arène bien hostile. Et pour ponctuer le triple-double victorieux de Paul Pierce, Green nous a rappelé pourquoi Kevin Garnett insistait en début de saison sur l’importance de son agressivité. Well, y’a pas de doute, et Bosh pourra le confirmer : Jeff remonté, Celtics possédés !

[youtube width= »520″ height= »415″ video_id= »qiQ8-blRiP0″]

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top