News NBA

NBA London Live 2013 : les Knicks balladent les Pistons le long de la Tamise

Jeudi soir, la NBA a envoyée deux de ses représentants dans sa vitrine Européenne. Depuis la saison dernière, des matches de saison régulière se déroulent à Londres pour le plus grand plaisir des passionnés européens que nous sommes. Cette saison, les clés de l’O2 Arena ont été remises aux Detroit Pistons qui recevaient les New York Knicks.

Bien sur, NBA oblige, les spectateurs n’ont pas assistés uniquement à un match de basket : démos de dunks avec le Flying Crew des Detroit Pistons, déconnade avec Hooper, la mascotte officielle des Pistons et chaud-time avec le squad des cheerleaders de la franchise étaient au rendez-vous afin que les fans européens puissent profiter à fond du cirque NBA. Séquence flashback avec la présence dans la salle Londonienne de deux légendes de chaque équipe présente : l’icône John Starks pour les New York Knicks et le bad boy Bill Laimbeer pour les Detroit Pistons au centre du parquet ont eu le droit à une session d’applaudissement. Moment main sur le coeur avec les hymnes américain et anglais respectés et écoutés comme il se doit. Un show à l’américaine rodé à la perfection sur le sol Britannique.

Les retrouvailles entre Rasheed Wallace et Tayshaun Prince

L’échauffement des joueurs a été l’occasion pour les spectateurs d’assister à quelques scènes sympa de retrouvailles entre Rasheed Wallace (out pour le match mais présent à l’échauffement) et quelques éléments de l’effectif des Pistons, notamment Tayshaun Prince, avec lequel Wallace à remporté un titre NBA en 2004 face aux Los Angeles Lakers.

Place à l’action maintenant. Iman Shumpert, de retour de blessure, est titulaire, Chris Copeland également, pas de surprises pour le reste du starting 5 New Yorkais avec la présence de Carmelo Anthony, Tyson Chandler et Jason Kidd. Du côté Pistons : Tayshaun Prince, Greg Monroe, Kyle Singler, Jason Maxiell et Rodney Stuckey.

Les New Yorkais ont creusé l’écart d’entrée de jeu grâce à une belle adresse à 3 points (5/8) mais surtout à la maladresse aux shoots des Pistons (4/13 tous shoots confondus). Tyson Chandler met en avant sa suprématie dans la raquette dès les premières minutes du match en dunkant sur sa première action en conclusion d’une action qui met à mal l’organisation défensive des Pistons dans la peinture. Carmelo Anthony est impeccable dans ce début de match, 4/6 aux shoots avec un joli 3/4 à 3 points qui l’amène à 11 points en fin de 1er quart temps. En face, les Pistons font preuve d’une criante maladresse avec un 4/13 aux shoots. 29-17 à la fin du 1er quart en faveur des Knicks qui annonce la couleur.

Austin Daye envoie valder Tyson Chandler

Les 2ème et 3ème quart temps sont plus équilibrés mais ne permettent pas aux Pistons de revenir significativement à hauteur des Knicks. A noter la faute flagrante d’Austin Daye dans le second quart temps sur Tyson Chandler. L’intérieur des Pistons s’est opposé violemment dans la tentative de dunk du pivot New Yorkais et l’a envoyé se faire prendre en gros plan par les photographes parqués sous le panneau. Les arbitres, après vidéo, sanctionne Daye d’une faute flagrante.

Les Pistons réduisent l’écart dans le dernier quart temps en ramenant le déficit à moins de 10 points grâce à Will Bynum et ses 7 points consécutifs avant que les Knicks scellent pour de bon leur avance.

Les Knicks, soulevés pendant l’intégralité du match par les spectateurs, remportent leur match européen contre les Pistons 102 à 87 sans avoir réellement eu d’opposition. Carmelo Anthony est l’homme du match en compilant 26 points, 3 rebonds, 4 passes et 2 contres. Quelques « MVP, MVP, MVP«  ont été entendu dans les travées de l’O2 Arena lors des lancers-francs de la star New Yorkaise.

Les New York Knicks repartent de Londres avec une deuxième victoire consécutive, de quoi prendre un peu de confiance avant de renouer avec la bataille des quartiers de New York, dimanche face à leurs rivaux des Brooklyn Nets.

Présents dans la salle : Spike Lee, Baron Davis, John Starks, Bill Laimbeer, Thierry Henry, Patrick Vieira, Bacary Sagna, Robert Pires, Ashley Cole

Source : l’oeil de Trash Talk à Londres, Julien Thomazeau.

1 Comment

1 Comment

  1. Trash Talk (@TrashTalk_fr)

    19 janvier 2013 à 12 h 15 min at 12 h 15 min

    NBA London Live 2013 : les Knicks balladent les Pistons le long de la Tamise http://t.co/x09v55Sl

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top