Salaires joueurs Detroit Pistons

Découvrez les salaires des joueurs des Detroit Pistons pour la saison 2018-19. Du plus petit joueur payé quelques dollars au grand All-Star ou meilleur joueur qui touche des millions, voici la hiérarchie sur laquelle la banque de Detroit se basera pour les mois à venir.

Petit guide pratique sur le Salary Cap et les Exceptions

Nom 2018-19 2019-20 2020-21 2021-22 2022-23
Blake Griffin $32,088,932 $34,449,964 $36,810,996 $38,957,028
Andre Drummond $25,434,263 $27,093,019 $28,751,774
Reggie Jackson $17,043,478 $18,086,956
Jon Leuer $10,002,681 $9,508,043
Langston Galloway $7,000,000 $7,333,333
Ish Smith $6,000,000
Josh Smith (stretched) $5,331,729 $5,331,729
Glenn Robinson III $4,075,000 $4,278,750
Luke Kennard $3,275,280 $3,827,160 $5,273,826 $7,256,785
Thon Maker $2,799,720 $3,569,643 $4,861,854
Wayne Ellington $2,383,076
Henry Ellenson (waived) $1,857,480
Zaza Pachulia $1,512,601
Jose Calderon $1,512,601
Sviatoslav Mykhailiuk $1,487,694 $1,416,852 $1,663,861 $2,105,900
Bruce Brown Jr. $838,464 $1,416,852 $1,663,861 $2,105,900
Khyri Thomas $838,464 $1,416,852 $1,663,861 $2,105,900
Total: $123,481,463 $117,729,153 $80,690,033 $52,531,513

Afin de bien comprendre les salaires et types de contrats distribués, nous vous rappelons que vous pouvez accéder aux définitions des options, en cliquant sur les liens ci-dessous :

___

Comme on peut le voir dans le tableau ci-dessus, le joueur le mieux payé est Blake Griffin. L’ailier-fort, qui a signé un contrat de 171 millions de dollars sur 5 ans en 2017, touche près de 32,1 millions de dollars cette saison. Il devance Andre Drummond, sur qui le management a décidé de dépenser 25,4 millions de dollars cette année.

On le sait, le management de Motor City a mis le paquet sur la raquette. Les contrats de BG et de Dédé représentent pas loin de 60 briques par saison. Cela fait cher, mais bon, le problème n’est pas seulement là. Reggie Jackson touche 17 millions cette année, et a encore une saison garantie. Il reste également un an à Jon Leuer et Langston Galloway, qui touchent respectivement 10 et 7 millions cette année. Ainsi, cela va être compliqué de libérer du cap cet été, puisque hormis Ish Smith, agent-libre à venir, les autres joueurs qui seront libres de tout contrat ne pèsent pas lourd dans les comptes des Pistons. De plus, il y a toujours le contrat boulet stretché de Josh Smith à payer jusqu’en 2020, un vrai bonheur. Entourer les deux babarovs sur les postes extérieurs, cela s’annonce compliqué, financièrement parlant. La renaissance totale de Détroit, ce n’est pas pour tout de suite.

Le plafond de la Luxury Tax est fixé à 123 733 000$ cette année.

Le Salary Cap de la NBA est fixé à 101 869 000$ cette année.

Avec 123,481,463 dollars dépensés contractuellement cette saison, les Pistons frôlent, mais ne paieront pas la Luxury Tax. La répartition des salaires laisse à désirer, il faudra pourtant trouver une solution pour progresser et jouer plus qu’un spot de Playoffs à l’arrache l’an prochain. Ed Stefanski et son équipe auront pourtant du mal à modifier tout cela en profondeur cet été.


To Top