Statistiques de la saison 2023-2024

PTS20.2
REB6.6
AST2.7
TTFL28.37
Profil Draft Ron Holland 26 mai 2024

Profil Draft NBA 2024 – Ron Holland : zoom sur l’ancien “meilleur lycéen” des États-Unis

Malgré une saison compliquée en G League, Ron Holland a du talent à revendre.


Ron Holland selon TrashTalk

Il ne vient pas des Pays-Bas et n’a – à notre connaissance – aucun meilleur ami appelé Harry. Ron Holland est un joueur de basketball américain qui a préféré s’orienter vers la G League (ligue réserve de la NBA) et la Team Ignite plutôt que le championnat universitaire NCAA. Ron Holland mesure 2m03, pèse 93 kilos et évolue au poste d’ailier voire d’ailier-fort. Né à Duncanville (Texas) le 7 juillet 2005, Ron Holland est projeté dans le top 15 de la Draft NBA 2024.

Ron Holland est un des meilleurs athlètes de sa classe de draft, et peut compter sur l’explosivité qui va avec. En G League – la ligue de développement de la NBA – il s’est fait un plaisir d’attaquer les arceaux avec détermination, notamment dans les transitions qu’il affectionne. Ron Holland peut compter sur son drive (attaquer le panier avec le ballon) pour aller chercher des points, et sa moyenne de 19,5 unités en G League à seulement 18 ans témoigne de ses qualités de scoreur. Ron Holland a également une débauche d’énergie généreuse, ce qui lui permet d’être un rebondeur et un défenseur à potentiel. Ron Holland a donc toutes les qualités d’un ailier moderne… si ce n’est le shoot, et surtout à 3-points.

Ron Holland a connu une saison très délicate en G League au niveau de l’adresse, avec des pourcentages au tir très faibles (24% à 3-points) avec la Team Ignite. Plus globalement, la capacité de Holland à être impactant sans les drives et les transitions est mise en doute. Dans le même temps, Ron Holland a aussi montré du déchet à la passe.

Ron Holland, un plancher suffisant pour réussir en NBA ?

Remarqué avec les équipes jeunes de Team USA, Ron Holland faisait partie des équipes U16 et U17 médaillées d’or en 2021 (tournoi des Amériques) et 2022 (Coupe du Monde) en FIBA. Recrue cinq étoiles après des années lycée prometteuses dans le Texas, Ron Holland a alors rapidement été pressenti dans le très haut de la Draft NBA 2024.

Sa saison avec la Team Ignite en G League a toutefois fait baisser sa cote. En plus de résultats collectifs médiocres au sein de la ligue de développement, le shoot de Ron Holland a particulièrement inquiété. Il reste que les qualités physiques de Ron Holland et sa mentalité en font un prospect qui ne devrait pas tomber au-delà de la lottery, c’est-à-dire des 14 premiers choix de la Draft NBA.

Les scouts NBA aiment le comparer à une version plus athlétique de R.J. Barrett (Toronto Raptors), et relèvent également des similitudes avec le style de Cam Whitmore (Houston Rockets), même si ce dernier est un bien meilleur shooteur.