Celtics – Mavericks (105-98) : le collectif de Boston trop fort pour Dallas, ça fait 2-0 !

Le 10 juin 2024 à 05:03 par Nicolas Meichel

tatum brown holiday celtics
Source image : YouTube

Après la correction du Game 1, on attendait forcément une réaction des Mavericks dans la deuxième manche à Boston. Comme prévu, Dallas a été meilleur cette nuit, mais les Celtics ont une nouvelle fois prouvé leur supériorité, tout ça malgré une adresse à 3-points portée disparue (10/39 de loin !). Résultat : ça fait 2-0 Boston avant de basculer dans le Texas. Par ici le résumé complet. 

Les stats du Game 2, c’est par ici !

Très vite, Dallas montre ses intentions dans ce Game 2. Sous l’impulsion de leurs leaders Luka Doncic et Kyrie Irving, qui marquent dix des treize premiers points texans, les Mavs prennent sept points d’avance. Ils sont bien aidés aussi par des Celtics qui enchaînent les briques derrière la ligne à 3-points.

Avec une adresse extérieure en berne, Boston tente de mettre la pression sur la défense de Dallas en attaquant la peinture. Jayson Tatum se montre agressif mais est plus impactant par sa distribution que par son scoring. Les C’s provoquent et mettent leurs lancers-francs, Jaylen Brown tente de donner un coup de boost en dunkant en transition et en défendant dur Kyrie, et l’entrée de Kristaps Porzingis (à nouveau remplaçant derrière Al Horford) fait une nouvelle fois du bien aux Celtics.

Les Mavs font néanmoins la course en tête dans le premier quart. Sans surprise, c’est Luka Doncic qui régale. Malgré plusieurs petits bobos (cheville, genou, poitrine), Doncic réalise une véritable mixtape en début de match. Les Celtics gardent la même stratégie qu’au Game 1, c’est-à-dire le défendre avant tout en un-contre-un, mais Luka – hyper agressif – fait payer Boston presque à chaque fois. Et quand il sort du terrain, c’est Kyrie qui prend le relais. Mais malgré l’explosion offensive de Doncic, Dallas n’est qu’à +3 après douze minutes, la faute à une grosse maladresse aux lancers et plusieurs turnovers.

Luka Doncic in the first half

23 points
3 rebounds
3 assists
69% FG

(🎥 @Digits3App ) pic.twitter.com/7uFLD1v9eO

— NBACentral (@TheDunkCentral) June 10, 2024

Dans le deuxième quart, les Celtics continuent de galérer de loin. L’attaque de Boston semble un peu rouillée mais Tatum et Jaylen Brown sont en mode créateur. Le premier à en profiter ? Jrue Holiday. S’il est avant tout réputé pour sa défense étouffante, Jrue Vacances rappelle à tout le monde qu’il peut aussi peser au scoring. Il est à la réception de plusieurs passes de Tatum, trouve bien ses spots près de la raquette, et devient top scoreur des Celtics sur cette première mi-temps.

En face, sous l’impulsion de Luka et un gros passage de Derrick Jones Jr., Dallas parvient à répondre mais c’est bien Boston qui termine le mieux la première période. Tatum attaque Doncic puis Dereck Lively II pour faire des différences, tandis qu’un tir primé d’Holiday (enfin !) donne trois points d’avance aux C’s à la pause.

Jrue Holiday was the X-factor for the #Celtics in the first half‼️

17 PTS
4 REB
7-9 FG pic.twitter.com/lOTN0GiJY0

— Halftime Hoops (@_halftimehoops) June 10, 2024

En début de deuxième période, les role players Daniel Gafford et P.J. Washington s’illustrent offensivement, mais Luka et surtout Kyrie sont plus discrets. En face, on ne change pas les plans : Tatum et Brown continuent d’attaquer le panier et le plus souvent, ils sont récompensés. Dans un match globalement défensif, parfois haché, Boston donne l’impression de prendre progressivement le dessus, tout ça malgré une adresse extérieure toujours en berne.

Jrue Holiday profite d’un turnover de Doncic et de l’attention provoquée par Tatum pour faire grimper son compteur de points. L’écart atteint puis dépasse les dix unités en faveur de Boston. Un tir primé de Dante Exum associé à quatre points cherchés sur la ligne des lancers permet néanmoins à à Dallas de revenir à -6 à la fin du troisième quart-temps. Mais ça, c’était avant cette énorme bombe de Payton Pritchard.

PAYTON PRITCHARD AT THE 3Q BUZZER 🚨

CELTICS LEAD BY 9 HEADING INTO THE 4TH! pic.twitter.com/Rokx71T9pc

— ESPN (@espn) June 10, 2024

Le shoot de Pritchard met un coup sur la tête des Mavs, qui avaient un début de momentum. Boston tente d’enfoncer le clou dès le début du quatrième, avec notamment un dunk de Brown en transition après un turnover de Luka, puis le premier tir primé de Tatum. Mais Dallas s’accroche : Daniel Gafford répond présent, tandis que Kyrie tente de faire taire le public de Boston (souvent sans succès). Les Celtics doivent aussi faire avec un Kristaps Porzingis limité, comme si sa blessure au mollet s’était réveillée. Un signe pas rassurant du tout pour les fans de Boston.

Al Horford prend la place de KP avec cinq minutes à jouer dans le match. Et si c’était un tournant ? Jrue Holiday s’assure que non. Défensivement, Jrue est partout, prenant le challenge Kyrie (seulement 16 points à 7/18) mais aussi Doncic (discret au scoring en deuxième période). Et en attaque, il plante un 3-points crucial avant de servir Derrick White, qui sanctionne à son tour de loin. 103-89 Boston, c’est le plus gros lead du match.

Mais alors qu’on croit que la messe est dite, les Mavs n’ont pas encore dit leur dernier mot. En seulement deux minutes, Dallas plante un 9-0 aux Celtics et un frisson parcourt tout d’un coup les travées du TD Garden. Dans la dernière minute, les Texans ont carrément l’occasion de revenir à une petite possession sur une contre-attaque de P.J. Washington. C’est alors que Derrick White surgit de nulle part pour lâcher un contre monumental. Jaylen Brown conclut juste derrière avec un lay-up.

Dallas ne s’en remettra pas. 105-98 score final.

L’ACTION DE LA SOIRÉE pic.twitter.com/yeseBVaht4

— TrashTalk (@TrashTalk_fr) June 10, 2024