News NBA

Le téléphone de Carmelo Anthony a enfin sonné : les GhostHawks de Tainan sont intéressés, Dwight Howard l’y attend sur place

“Allo, vous avez des bagues là-bas ?”

Source : YouTube

Carmelo Anthony pourrait bien prendre le prochain avion pour rejoindre les Faucons. Pas ceux d’Atlanta hein, les autres de Tainan. Les GhostHawks font partie de la Ligue Taïwanaise de basket et auraient contacté Melo pour lui filer un contrat. En signant à Taïwan, Carmelo retrouverait ainsi une vieille connaissance et sûrement une deuxième jeunesse.

Carmelo Anthony et Dwight Howard, joueurs phares d’une ligue de ballon orange. Pour vivre ceci, deux solutions. La première, trouver le moyen de remonter le temps et reculer d’une bonne décennie. La seconde, tout claquer pour aller vivre à Taïwan. Il y a quelques jours, le pivot préféré de Shaq signait sa fin de carrière en NBA en paraphant un contrat avec les Leopards de Taoyuan. On était loin d’imaginer qu’il pourrait être rejoint par Carmelo Anthony, qui aurait été approché par la direction des GhostHawks de Tainan selon Focus Taïwan. Melo serait devenu une priorité pour le board des Faucons Fantômes quand ils ont vu l’engouement qui a suivi le recrutement de Dwight Howard. Les billets des Léopards s’arrachent comme des petits pains, ce qui a donné des idées au patron des GoshtHawks. Une chose est sûre, Carmelo Anthony recevrait beaucoup d’amour en posant les pieds sur l’île asiatique.

Carmelo Anthony à Taïwan, c’est tout d’abord l’assurance de 48 points, 10 rebonds et 39 célébrations “je tape mon crâne” de moyenne par match. Forcément, on se délecterait de le voir traumatiser des pères de famille tous les soirs, mais si Melo prend l’avion pour Taïwan, ce sera sûrement la fin d’une carrière NBA qui restera mythique quoi qu’il arrive. 19 saisons de représentation dans le grand cirque, dix matchs des étoiles et 1 260 rencontres disputées tout au long d’un parcours reliant Denver à Los Angeles sans oublier New York, OKC, Houston et Portland. Des années folles, des cicatrices et une probable dernière danse chez les Lakers avec son pote de toujours pour ce scoreur né. Pourtant, à 38 piges, Melo peut encore rendre de sacrés services offensifs à une équipe NBA, efficace, adroit de la buvette – 37,5% l’année dernière – l’ailier a du métier et serait une plus-value intéressante pour certains contenders. Son nom avait d’ailleurs bien circulé cet été lors de la free agency sans pour autant que son téléphone ne sonne. Ce dernier a fini par vibrer, au bout du fil, une équipe qui joue les bas-fonds du classement, non ce ne sont pas les Lakers mais bien les GhostHawks de Tainan qui ont terminé bon dernier de T1 League lors de sa première édition l’année dernière. Reste à voir si Melo ira jouer au Gymnase des sciences de l’université de pharmacie de Chia Nan à Tainan ou s’il préfèrera patienter encore un peu pour assouvir son rêve de bague.

Après Dwight Howard, Carmelo Anthony pourrait poser ses baskets à Taïwan. Les GhostHawks de Tainan veulent signer le pote de LeBron James. Visiblement, l’Ehpad des Lakers version 2021-22 a la cote sur l’île asiatique. Melo n’a pas encore dit oui, rien n’est acté, mais pas de fumée sans feu (phrase de type qui sait pas comment crédibiliser une rumeur ça).

Source texte : Focus Taïwan, Taïwan Plus.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top