News NBA

Dwight Howard rejoint… Taïwan : bye-bye la NBA et bonjour les Leopards de Taoyuan

Dwight Howard 8 novembre 2022

Et c’est qui qui va tourner en 48/25 à Taïwan ?

Source image : YouTube

On connait quelques franchises qui auraient eu bien besoin de sa viande dans la raquette, mais Dwight Howard en a décidé autrement et il rejoint donc l’Asir et la Ligue Taïwanaise de basket. C’est donc la fin – probablement – de l’histoire entre la NBA et l’un de ses plus grands héros, car souvenez-vous qu’avant de devenir un remplaçant honnête Dwight Howard fut l’une des bêtes les plus féroces que la NBA n’ait jamais compté.

Il ne fait pas partie des NBA 75, cette liste des officieux 75 meilleurs joueurs de l’histoire, mais pour nombre d’observateurs il le mérite pourtant. Jugez par vous-même : huit fois All-Star, cinq fois meilleur rebondeur de la Ligue, deux fois meilleur contreur, vainqueur du Slam Dunk Contest ça c’est pour les amateurs de vol et, surtout, champion NBA en 2020 et triple meilleur défenseur de l’année. Dwight Howard c’est le successeur de Shaquille O’Neal parmi les pivots surpuissants, Dwight Howard c’est une jeunesse passée à dominer du côté d’Orlando, Dwight Howard c’est 14 saisons de suite en double-double, et on pourrait continuer pendant des heures tellement le n°1 de la Draft 2004 a rempli le CV durant sa carrière NBA.

Pourtant ? Pourtant c’est parfois un sentiment d’inachevé qui prédomine. Ici pas d’Orelsan ou de Gringe déambulant foncedale dans les rues de Caen, mais un potentiel de GOAT à son poste qui aura pour sa part déambulé d’Orlando à Philadelphie, en passant par Los Angeles, Atlanta, Houston, Washington ou Charlotte, terminant sa carrière par un road-trip de sept franchises en sept ans. Force de la nature mais caractère qu’il faut être capable de gérer, machine à statistiques mais état d’esprit parfois à revoir, lui-même a souvent fait son auto-critique, et à bientôt 37 ans et puisque personne n’a daigné lui offrir du boulot en NBA en 2022… Superman va donc prendre ses clic, ses clac et ses souvenirs pour les emmener direction Taïwan, destination exotique mais championnat dans lequel il tournera probablement à quelques chose comme 48 points et 25 rebonds, c’est bon pour le moral comme dirait l’autre.


Dwight Howard rejoint donc les Leopards de Taoyuan, on évitera de faire des vannes avec le mot string, et on en connait un qui va pouvoir faire du chiffre sur la feuille de stats, comme tout au long de sa carrière NBA finalement. Parce que Dwight c’est pas n’importe qui, tout de même.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top