Les Français en NBA

Et si Victor Wembanyama était drafté par les New Orleans Pelicans ? Probabilité, lieux à visiter, cinq majeur projeté !

Couverture destination NBA Victor Wembanyama Pelicans 2 novembre 2022

On est dans le turfu.

Source image : TrashTalk

Le 16 mai prochain aura lieu la Lottery de la NBA. La Lottery de 2023, évènement déjà identifié comme l’un des plus importants de l’histoire récente de la NBA, car c’est ce jour-là qu’on saura quelle franchise pourra sélectionner en premier lors de la Draft, le 22 juin. C’est donc ce jour-là qu’on saura, fort logiquement, quelle équipe pourrait drafter Victor Wembanyama, phénomène français de plus de 2m20 dont même ta tante parle lors des repas du dimanche.

Est-ce qu’il est trop tôt pour en parler ? Peut-être. Est-ce qu’on va donc en parler tous les jours dès cet instant ? Évidemment. Et pour rentrer dans le vif du sujet, voici une petite projection de la saison 2023-24, en imaginant ce que Victor Wembanyama pourrait donner dans… les 30 franchises de la Ligue. Pour certaines cela relève de l’utopie, pour d’autres c’est tout à fait possible et c’est même le projet, mais pas de jaloux donc on parle de tout le monde. Aujourd’hui ? On passe en mode New Orleans Pelicans, une franchise qui deviendrait automatiquement championne NBA avec le grand Vic dans ses rangs.

Liens pratiques

La situation actuelle des Pelicans

L’une des franchises au roster le plus stylé de NBA, et dont le potentiel fait le plus causer. L’ère Anthony Davis est loin derrière, une demi-finale de Conférence sur le CV, et aujourd’hui c’est un nouveau projet qui a vu le jour, porté par la bête Zion Williamson, le freak Brandon Ingram, l’expérimenté C.J. McCollum, le mangeur d’enfants Jonas Valanciunas et tout un tas d’intrépides gamins. Défaits par les Suns au premier tour des Playoffs en 2022, les Pels ont de l’ambition, à court et surtout à moyen terme, et tout le matos à dispo semble suffisant pour voir loin devant.

Le cinq majeur projeté (et très idéalisé) si Victor Wembanyama déménage à New Orleans cet été

  • C.J. McCollum
  • Herb Jones
  • Brandon Ingram
  • Victor Wembanyama
  • Zion Williamson

Visez plutôt l’envergure du cinq. Mis à part C.J. McCollum on est clairement sur de l’extraterrestre dans tous les coins du parquet, et attention car sur le banc Trey Murphy, Naji Marshall et potentiellement Jaxson Hayes ne donnent pas leur part au chien niveau longueur de bras. On rajoute Jose Alvarado ou Devonte’ Graham dans le lot, on saupoudre le tout avec le très jeune Dyson Daniels mais très clairement c’est surtout le frontcourt ci-dessus qui dépasse l’entendement niveau puissance de feu offensive. Assurément l’un des squads pour qui l’arrivée de Victor serait une bénédiction avec bague immédiate dans le viseur, une hype malheureusement inversement proportionnelle aux chances de voir le géant débarquer dans le bayou.

Sportivement ? Comment ne pas imaginer Wemby profiter des espaces offerts par la bête Zion, les deux proposant d’ailleurs une palette tellement complémentaire qu’on en bave un peu rien qu’en l’écrivant. Willie Green sur ke banc c’est du tout bon depuis son arrivée il y a un an, il semblerait même qu’il soit aussi doué en tant que nounous que comme stratège, et le seul bémol finalement réside en le fait que NOLA ne possède pas aujourd’hui de vrai meneur gestionnaire capable d’apprendre à Vic les bienfaits d’une entente cordiale 1-5. Mais globalement on salive, et on salive très fort.

Un endroit à visiter pour Victor

Tom Sawyer 4 novembre 2022

Soyons fou et partons sur deux conseils tourisme. 1) Impossible de ne pas envoyer Victor en direction du quartier français, puisque l’on rappelle que la Nouvelle Orleans est une ville historiquement rattachée à la France de part son passé colonial. Impossible de ne pas se sentir chez soi à NOLA, à Big Easy, ouais la ville a plein de surnoms, et on propose donc pour un peu plus de dépaysement d’aller se balader sur les rives du Mississipi, histoire de sentir toute l’odeur d’une histoire très lourde, prendre conscience de son époque et, un peu plus détendu du slip, s’imaginer balancer des galets avec Tom Sawyer tout en tentant d’échapper au terrible Joe l’Indien.

Probabilité du scénario : 5%

tableau odds vide

Tableau de probabilité pour la loterie de la draft

Au vu du début de saison 2022-23 ? C’est davantage avec le pick… des Lakers que les Pels pourraient toper le gros lot à la Draft. En effet, les Pels possèdent depuis le trade d’Anthony Davis un pick swap en 2023, c’est à dire que si le pick des Lakers est plus haut que le leur… les Pelicans le récupèrent. Début novembre c’est un peu la cata à Los Angeles mais rien n’indique que la saison de LeBron James and co. sera complètement rincée, mais sachez donc que si ça devait arriver après un quelconque ragequit à Hollywood c’est donc la franchise de Louisiane qui récupérerait la timbale.

Voilà pour cette édition New Orleans Pelicans de notre grande série consacrée à la Draft de Victor Wembanyama. Ouais, sept mois avant la Draft. Et vous, vous aimeriez le voir atterrir où le grand Vic ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top