Hornets

Et si Victor Wembanyama était drafté par les Charlotte Hornets ? Probabilité, lieux à visiter, cinq majeur projeté !

Couverture destination NBA Victor Wembanyama Hornets 2 novembre 2022

On est dans le turfu.

Source image : TrashTalk

Le 16 mai prochain aura lieu la Lottery de la NBA. La Lottery de 2023, évènement déjà identifié comme l’un des plus importants de l’histoire récente de la NBA, car c’est ce jour-là qu’on saura quelle franchise pourra sélectionner en premier lors de la Draft, le 22 juin. C’est donc ce jour-là qu’on saura, fort logiquement, quelle équipe pourrait drafter Victor Wembanyama, phénomène français de plus de 2m20 dont même ta tante parle lors des repas du dimanche.

Est-ce qu’il est trop tôt pour en parler ? Peut-être. Est-ce qu’on va donc en parler tous les jours dès cet instant ? Évidemment. Et pour rentrer dans le vif du sujet, voici une petite projection de la saison 2023-24, en imaginant ce que Victor Wembanyama pourrait donner dans… les 30 franchises de la Ligue. Pour certaines cela relève de l’utopie, pour d’autres c’est tout à fait possible et c’est même le projet, mais pas de jaloux donc on parle de tout le monde. Aujourd’hui ? On vous parle des Hornets de Charlotte, franchise de Michael Jordan, une destination qui ferait donc sens pour le futur meilleur joueur de l’histoire.

Liens pratiques

La situation actuelle des Hornets

On est un peu le cul entre deux chaises à Charlotte, mais quand même plus près du sol que des dossiers. Les dossiers d’ailleurs parlons-en, puisque environ 50% du roster des Hornets depuis un an a squatté soit la salle d’opération soit la cellule de dégrisement soit la garde à vue. Une période bien compliquée sauvée uniquement par la présence de Mason Plumlee LaMelo Ball, et une année de transition qui parait parfaite pour aller braquer un first pick. Trois passages anecdotiques en Playoffs depuis vingt ans, deux décennies sauvées par la présence de Kemba Walker et ça vous plante lé décor, bref il est carrément temps de basculer dans une nouvelle ère…

Le cinq majeur projeté (et très idéalisé) si Victor Wembanyama déménage à Charlotte cet été

  • LaMelo Ball
  • Théo Maledon
  • Jalen McDaniels
  • Victor Wembanyama
  • Mark Williams

Très franchouillard ce cinq évidemment, mais on est dans la science-fiction et puis de toute façon fait ce qu’on veut. Ce qu’il faut surtout retenir ? Que le duo LaMelo Ball / Victor Wembanyama pourrait être l’un des plus excitants de l’histoire, et que les Hornets possèdent avec McDa, Williams, Kai Jones, JT Thor, James Bouknight ou Bryce McGowens un groupe de jeunes qui pourrait nous surprendre à moyen-terme, notamment en prenant l’aspiration de la Licorne française.

Le fit pour Victor ? Franchement on a du mal à trouver à Charlotte un quelconque frein à sa progression, et on imagine par contre très bien l’association de malfaiteurs qu’il pourrait composer avec le plus flashy de la famille Ball. Si le Français débarque en Caroline du Nord il sera illico pesto rosso la tête d’affiche du projet avec LaMelo, le fit avec Mark Williams peut s’avérér sympatiche aussi dans la raquette, et il ne restera plus qu’une atmosphère de lose à changer, ainsi que des soirées un peu sombres à éviter. Good deal ?

Un endroit à visiter pour Victor

Camp North End, 300 Camp Rd, Charlotte, NC 28206. Un site jadis utilisé par l’armée américaine et devenu aujourd’hui un rassemblement de boutiques, de restaurants, d’entreprises, d’espaces de travail, de commerces de détail, de musiciens, d’ateliers de mécanique, de lieux de rassemblement ou encore d’appartements locatifs et de galeries d’art. La communauté de Charlotte aime s’y retrouver pour y passer une après-midi, un soir, et/ou participer aux nombreuses activités proposées. Style branché et décor moderne, tout pour devenir l’un des spots préférés du sportif le plus influent des années 2030.

camp north end 3 novembre 2022

Probabilité du scénario : entre 6 et 14 %

tableau odds vide

Tableau de probabilité pour la loterie de la draft

Si tout se passe “bien”, les Hornets devraient perdre au moins 50 matchs cette saison, suffisant pour se mêler à la lutte à la pépite en mai prochain. Comme un tiers des franchises de la Ligue environ, il s’agira dans un premier temps de naviguer intelligemment entre les défaites “avé les honneurs” et les défaites dans les grandes largeurs afin de se donner le plus de chances possible d’exister dans les quinze prochaines saisons. Et puis Victor en violet et turquoise, c’est stylé un peu non ?

Voilà pour cette édition Charlotte Hornets de notre grande série consacrée à la Draft de Victor Wembanyama. Ouais, sept mois avant la Draft. Et vous, vous aimeriez le voir atterrir où le grand Vic ?

1 Comment

1 Comment

  1. Vatou

    9 novembre 2022 à 16 h 33 min at 16 h 33 min

    Ce serait tellement bien qu’il débarque à Charlotte

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top