Les Français en NBA

Et si Victor Wembanyama était drafté par le Orlando Magic ? Probabilité, lieux à visiter, cinq majeur projeté !

Couverture destination NBA Victor Wembanyama Magic 2 novembre 2022

On est dans le turfu.

Source image : TrashTalk

Le 16 mai prochain aura lieu la Lottery de la NBA. La Lottery de 2023, évènement déjà identifié comme l’un des plus importants de l’histoire récente de la NBA, car c’est ce jour-là qu’on saura quelle franchise pourra sélectionner en premier lors de la Draft, le 22 juin. C’est donc ce jour-là qu’on saura, fort logiquement, quelle équipe pourrait drafter Victor Wembanyama, phénomène français de plus de 2m20 dont même ta tante parle lors des repas du dimanche.

Est-ce qu’il est trop tôt pour en parler ? Peut-être. Est-ce qu’on va donc en parler tous les jours dès cet instant ? Évidemment. Et pour rentrer dans le vif du sujet, voici une petite projection de la saison 2023-24, en imaginant ce que Victor Wembanyama pourrait donner dans… les 30 franchises de la Ligue. Pour certaines cela relève de l’utopie, pour d’autres c’est tout à fait possible et c’est même le projet, mais pas de jaloux donc on parle de tout le monde. Aujourd’hui ? On aborde le cas du Magic d’Orlando, l’une des franchises les plus à même de récupérer le prospect français, de par leur bilan, de par leur projet. Let’s go !

Liens pratiques

La situation actuelle du Magic

Développer des jeunes, préparer l’avenir ? Le Magic est en plein dedans. Le roster actuel est jeune, il est très très jeune, et même le coach (Jamahl Mosley) fait partie des petits nouveaux sur les bancs (deuxième saison seulement en NBA). En juin dernier le Magic a drafté avec le first pick, et ils semblent avoir eu le nez fin en sélectionnant l’ancien étudiant de Duke Paolo Banchero. En effet, le poste 3/4 cartonne déjà et n’a eu aucun mal à faire la transition NCAA/NBA, et il semblerait que la franchise floridienne ait mis la main sur une valeur – très – sûre pour l’avenir. Autour de Paul Banquier ? Des jeunes, des jeunes et des jeunes, d’anciens cracks de la Draft (Markelle Fultz, Jonatha Isaac, Mo Bamba), d’autres plus récents (Franz Wagner, Jalen Suggs…) mais une chose à retenir aujourd’hui : le Magic d’Orlando est en pleine mue et voit son futur à moyen-terme. Peu importe ses résultats ou plutôt pourvu qu’ils perdent, et par chance ce sera le cas… même en faisant beaucoup d’efforts pour gagner.

Le cinq majeur projeté (et très idéalisé) si Victor Wembanyama déménage à Orlando cet été

  • Jalen Suggs
  • Franz Wagner
  • Paolo Banchero
  • Victor Wembanyama
  • Wendell Carter Jr.

Alors ok, Franz Wagner en 2 on n’est pas sûrs même si Orlando démarre sa saison ainsi aujourd’hui, mais c’était surtout pour vous montrer à quel point le talent est présent chez Mickey. Jalen Suggs, Paolo Banchero, Franz Wagner et Victor Wembanyama, ça c’est verrouillé pour au moins quelques années car c’est (ou ce serait) drafté très haut, preuve tout de même d’un vrai projet individuel pour ces messieurs. Autour des quelques cracks ou bouts de cracks ? Cole Anthony et Wendell Carter Jr. sont des jeunes “middle”, Markelle Fultz et Jonathan Isaac sont un peu en sucre et Mo Bamba doit se secouer avant d’arriver à la date de péremption. Quoiqu’il en soit, l’espèce d’axe 2/3/4 composé d’un Allemand, d’un Français et d’un Italien doit mettre l’eau à la bouche de quelques dirigeants de Floride et on les comprendrait aisément.

Sportivement, pour Victor ? Bon, déjà tu deviens l’emblème numéro 1 du projet John Hammond, qui consiste à sélectionner uniquement des joueurs avec 2m50 d’envergure. Sachant que Bol Bol démarre fort cette sait 2022-23, tu l’associes à Wembanyama et t’as le cordon de sécurité du Stade de France dans ta raquette. Plus sérieusement, il y aurait quelque chose d’excitant et de complètement futuriste avec Wemby à Orlando, mais attention à l’accumulation de talents… Il n’y a qu’un seul ballon au basket, 48 minutes dans un match et des possessions à partager. Vu l’entame de Banchero et le développement de Wagner, ce n’est pas demain qu’ils vont devenir des catch and shooteurs patients. Du coup, on aime bien l’idée “physique” de Victor à Orlando, mais dans la pertinence du développement de Wembanyama et les spots nécessaires pour toucher son potentiel maximum, on a quelques doutes.

Un endroit à visiter pour Victor

Comment ne pas mentionner Walt Disney World. L’adresse ? 1180 Seven Seas Drive, Lake Buena Vista, FL 32830. L’idée ? Se balader pour ressentir la féérie de Disney, en plus le grand Vic a clairement encore l’âge d’être émerveillé par la parade. Demandez donc à un gosse s’il aime les bonbons, et vous verrez si le featuring Orlando Magic / Victor Wembanyama n’est pas l’un des plus appétissants de toute la NBA.

disney world 31 octobre 2022

Probabilité du scénario : 14%

tableau odds vide

Tableau de probabilité pour la loterie de la draft

Évidemment que c’est possible. Pourquoi ? Tout simplement car le bilan du Magic sera en fin de saison l’un des pires de la Ligue, très probablement l’un des trois pires même, et que tout ça donne donc très logiquement toutes les chances (14% en réalité) de décrocher la timbale le 16 mai prochain. Et si on devait miser sur cinq ou six franchises en pole-position pour récupérer le géant français, celle d’Orlando serait assurément dans le lot.

Voilà pour cette édition Orlando Magic de notre grande série consacrée à la Draft de Victor Wembanyama. Ouais, sept mois avant la Draft. Et vous, vous aimeriez le voir atterrir où le grand Vic ?

4 Commentaires

4 Comments

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top