Lakers

Kyrie Irving favoriserait toujours les Lakers s’il part de Brooklyn : l’objectif est clair, rejouer avec LeBron que ce soit cet été ou le prochain

Kyrie Irving Nets 13 juin 2021

« LeBron, je t’aime »

Source image : NBA League Pass

C’est décidément le gros feuilleton de l’été 2022. Après deux saisons de collaboration aux Nets, Kevin Durant et Kyrie Irving souhaiteraient tous les deux quitter Brooklyn. Alors que l’avenir de KD semble toujours plus flou, celui de Kai semble lui se dessiner un peu plus clairement. Convaincu par les discrets appels de phares d’un certain LeBron James, le meneur pourrait bien rejoindre son ancien coéquipier chez les Lakers. Mieux encore, selon Jovan Buha de The Athletic, Kyrie à de très fortes chances de jouer un jour pour les Purple & Gold, que soit via un trade dès cette saison ou la saison prochaine en tant que free agent. 

Comme le dit si bien un grand philosophe français, le temps n’a pas le temps pour le temps. Désolé Thierry, mais nous y on comprend rien. Pour LeBron James par contre, ça sonne clair comme de l’eau de roche. Le King le sait, sa carrière en NBA est plus proche de la fin que du début, et pour choper une nouvelle bague, il va falloir faire vite. L’association avec Russel Westbrook – recruté l’été dernier – n’a pas marché du tonnerre de Zeus, c’est un fait. Russ’, ça dégage aux Nets en échange de Kyrie Irving, welcome to the Lake Show Kyrie, et ça part à la conquête du titre. Enfin ça, ce serait dans le monde idéal de LeBron James. Non, la réalité est tout autre et le dossier Kyrie semble au point mort. Si le meneur veut bel et bien rejoindre le Chosen One en Californie, la situation ne se décante pas pour le moment. Pas spécialement fermés à un départ du joueur mais conscients que le temps joue en leur faveur, Sean Marks et les Nets laissent tourner l’horloge, dans l’attente d’une offre qui leur conviendrait. Les Lakers quant à eux aimeraient évidemment accueillir Kyrie, mais refusent pour cela de lâcher deux picks de Draft 2027 et 2029, précieux pour l’avenir de la franchise. A bientôt 38 ans, le King se tamponne sans doute royalement de ces deux picks. Normal pour un roi vous nous direz. Pire encore, LeBron mettrait en coulisses la pression sur Rob Pelinka pour monter un trade afin de récupérer Kyrie. Critiqué pour plusieurs de ses choix ces-dernières années, notamment au sujet des gestions de Caruso, Vogel ou encore Andre Drummond, le GM de L.A est donc pris au piège. Grossièrement, c’est soit se mettre LeBron James à dos, soit foutre le bordel dans la franchise en hypothéquant potentiellement son avenir, le dilemme est cornélien. Seul petit rayon de soleil dans la vie de Rob, les Lakers semblent – à l’heure actuelle –  la seule franchise de la Ligue réellement intéressée par Kyrie Irving.

Ça va, pas trop perdus dans tout ce foutoir ? Eh bien reprenez votre souffle parce qu’on y retourne. Kyrie Irving sera lui aussi agent libre en 2023. Selon les informations de Jova Buha de The Athletic, tout porte à croire que le meneur des Nets jouera un jour pour les Lakers, que ce soit via un trade dans les semaines à venir, ou via la Free Agency en s’engageant librement durant l’été prochain. La nouvelle semble plutôt bonne pour les Purple & Gold, mais une question reste toutefois sans réponse : LeBron aura-t-il la patience de disputer une nouvelle saison potentiellement galère sous le soleil californien ? Il s’y sent très bien pour le moment, et n’aurait pas l’intention de bouger avant une éventuelle arrivée de son fiston Bronny en NBA, soit en 2024. Il y aurait donc potentiellement une saison à jouer au minimum avec Kyrie s’il arrivait l’été prochain. Souci – et comme écrit plus haut – l’arrivée d’un Kyrie forcerait très certainement un départ de Russ. Deuxième souci : là aussi, les équipes ne se bousculent pas spécialement pour récupérer le Zér0.

Si les choses n’ont pas bougé depuis un petit temps, ce 4 août pourrait permettre quelques changements. C’est en effet à partir d’aujourd’hui que le King peut choisir, ou non, de prolonger avec L.A., même si les choses devraient se goupiller rapidement en faveur d’une prolongation. Sortez le pop-corn et enfilez votre plus beau bob, les aventures de Kyrie chez les Lakers pourraient prendre un nouveau virage. 

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top