International

Tomas Satoransky débarque à Barcelone : c’est décidé, Sato revient en Europe pour gagner des trophées

Tomas Satoransky

Le retour sur le Vieux Continent s’imposait !

Source image : Youtube

Breaking news, Tomas Satoransky a décidé de mettre fin au chapitre américain de sa vie pour revenir au Barça. Après y avoir évolué deux saisons entre 2014 et 2016, le Tchèque rentre à la maison barcelonaise avec une seule mission en tête : gagner des titres, et si possible l’EuroLeague.

En 2021-22, Sato n’a jamais trop eu le temps de déballer ses valises. La saison passée, le guard a quand même joué pour trois franchises NBA en un seul mois. Effectuant le début de saison chez les Pelicans, ce dernier a été tradé aux Blazers au sein de l’échange impliquant C.J. McCollum, puis chez les Spurs juste derrière. Tomas n’a joué qu’un match à San Antonio avant de négocier un buy-out pour ensuite s’engager avec sa première équipe NBA, les Wizards. Après avoir enchaîné les déménagements aux quatre coins des States, et après avoir eu Kyle Kuzma comme coéquipier pendant deux mois, le grand Sato s’est bien rendu à l’évidence que la NBA n’était peut-être plus faite pour lui. Drafté en 2012, Monsieur Satoransky vient de souffler ses trente bougies, sort de belles performances en équipe nationale et a faim de titres. Alors quoi de mieux que d’avoir du temps de jeu dans l’un des top clubs européens pour retrouver de sa superbe ? L’agent libre en NBA ne devrait donc pas réitérer l’aventure au sein de la Grande Ligue, mais plutôt rejoindre la Catalogne après huit ans de relation longue-distance. Selon EuroHoops, Sato est effectivement sur le point de signer un contrat de quatre saisons avec Barcelone, sans option de retour vers la NBA. 

Le Barça sort d’une saison assez décevante en n’ayant remporté que la Coupe du Roi, c’est-à-dire la coupe nationale. À côté de ça ? Deux défaites en demi-finale du Final Four d’EuroLeague et en finale de la Liga ACB contre le Real Madrid. Oui, perdre deux fois contre le grand rival madrilène en une saison ça pue, surtout quand tu as dans tes rangs le MVP de C1 et ancien joueur des Bulls et des Bucks, Nikola Mirotic. Donc là, pas question de s’arrêter, la quête vers le titre suprême et le rêve de doublé national et européen continuent d’exister pour les Barcelonais. Tomas Satoransky arriverait dans la capitale catalane pour remplacer Nick Calathes, meneur de l’équipe nationale grecque, sur le départ. La connexion tchèque avec son compatriote Jan Vesely, qui devrait arriver en provenance d’Istanbul, risque d’envoyer du pâté en alley-oops avec un bel axe poste 1-5. Et à cet effectif vous ajoutez l’ancien du Jazz Dante Exum (qui devrait rempiler après une bonne saison) ainsi que Rokas Jokubaitis, élu meilleur jeune de la saison d’EuroLeague et qui ne devrait pas rejoindre les Knicks cet été après avoir été drafté au second tour par New York en 2021.

Après deux années où on l’attendait au sommet mais où les espérances n’ont pas été confirmées, le FC Barcelone compte bien aller le plus haut possible cette année en allant taper le doublé championnat-C1. Pour cela, Saras Jasikevicius pourra compter sur de vrais joueurs de talent et pas mal d’anciens NBAers prêts à aller chercher ces titres, comme Tomas Satoransky. L’occasion pour ce dernier de montrer qu’à 30 piges, il est bien dans son « prime« .

Source texte : EuroHoops

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top