Heat

P.J. Tucker ne prend pas sa player option et va tester le marché : on retourne à Miami ou on va jouer le titre ailleurs ?

PJ Tucker 11 septembre 2020

P.J. Tucker va tester le marché : retour à South Beach ou nouveau départ pour le pitbull

Source image : Youtube / Houston Rockets

Il n’y a pas que la Draft NBA qui fait l’actu en ce moment, il y a aussi les player options. À moins de dix jours de la Free Agency, plusieurs joueurs doivent décider s’ils testeront ou non le marché cet été. Dernier exemple en date avec P.J. Tucker, qui a décliné son option avec le Heat. Le pitbull va-t-il déménager à nouveau à l’intersaison ?

La liste des joueurs disponibles à la Free Agency n’est pas figée et plusieurs noms pourraient encore venir la gonfler. On parlait par exemple hier du cas Kyrie Irving, incapable de s’entendre avec les Nets au sujet d’une prolongation et potentiellement disponible sur le marché au 1er juillet. Aujourd’hui, on va traiter d’un autre garçon un poil moins médiatisé mais fort apprécié au sein de la Ligue : Mr P.J. Tucker. Signé par le Heat l’été dernier pour deux ans, le pitbull avait eu la bonne idée d’intégrer une player option pour cet intersaison 2022. Objectif : avoir les mains libres pour décider de son futur selon le scénario de la première année à South Beach. Alors que Miami a brillé en finissant premier à l’Est et en rejoignant les Finales de Conférence, on aurait pu s’attendre à ce que l’ailier valide son option pour viser à nouveau le titre avec les Floridiens en 2023. Il n’en sera finalement rien puisque Shams Charania de The Athletic nous révélait hier soir que P.J. Tucker avait décidé de décliner sa player option de 7,4 millions de dollars afin de se présenter à la Free Agency.

Évidemment, le premier réflexe serait de se dire que ça sent mauvais pour Miami car ça donne l’impression que le joueur est prêt à faire sa valise. Pas forcément. Le fit entre « Pièce Jointe Tucker » et les Floridiens a été juste magnifique cette saison et rien ne dit qu’il ne voit pas son futur à la FTX Arena. Pur adepte de la mentalité col bleu, Tucker pouvait difficilement trouver meilleure franchise que celle de Pat Riley. Il semble d’ailleurs que la tendance tourne davantage autour d’une prolongation que d’un départ. L’insider Tim Reynolds a expliqué que cette player option refusée ne remettait nullement en cause le futur du joueur à South Beach, les deux parties semblant motivées pour continuer l’aventure.

À 37 ans, le glue guy d’Erik Spoelstra sait qu’il n’aura pas mille opportunités de choper un contrat stylé sur le marché et il a raison d’en profiter. Sa cote reste élevée chez tous les contenders et il peut sans doute négocier un nouveau deal sur deux ans avec un montant un poil plus élevé, et possiblement une player option à prendre en 2023. Si tout se passe bien, les fans du Heat pourront célébrer dès le 1er juillet le retour du soldat. Dans le cas contraire, tous les candidats au titre ne manqueront pas de faire vibrer son téléphone.

P.J. Tucker est un nom supplémentaire à ajouter à la liste des free agents pour le 1er juillet mais la tendance semble quand même être en faveur du Heat. Reste plus qu’à attendre la confirmation et l’autographe sur le morceau de papier. 

Source texte : Shams Charania, The Athletic / Tim Reynolds

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top