Mavericks

Reggie Bullock, ce chef de chantier : 0 point à 0/10 en 40 minutes, les briques ont volé dans l’American Airlines Center

briques thunder lancers trois-points Reggie Bullock

Le boulot de Reggie Bullock cette nuit contre les Warriors.

Source image : Youtube

Vaincu avec les Mavs lors du Game 3, Reggie Bullock a vécu une soirée particulièrement difficile à l’American Airlines Center. Il va falloir montrer beaucoup mieux pour aider Luka Doncic. 

Il y a les joueurs qui ont une mauvaise soirée et il y a les joueurs qui ont une TRÈS mauvaise soirée. Sans le moindre doute, on rangera ce cher Reggie Bullock dans la seconde catégorie. Avec 0 point, à 0/10 au tir en 40 minutes, le swingman des Mavs a joué son pire match depuis le début de ces Playoffs et peut-être son pire match depuis son arrivée au Texas. Pas exactement le meilleur timing alors que Dallas avait grand besoin de ce Game 3 pour ne pas se retrouver dos au mur. Avec 13/45 à longue distance, les copains de Luka Doncic sont retombés dans leurs travers en termes d’adresse et Reggie n’a pas fait dans le Miller avec son 0/7 from downtown. Un balançage de briques dans les règles qui devrait rappeler quelques souvenirs à d’autres texans. En effet, selon StatMuse, on n’avait plus vu une ligne de stats pareille depuis un certain Trevor Ariza en 2018 face aux… Warriors. L’ailier des Rockets avait alors claqué zéro point à 0/12 au tir et 0/9 depuis le parking en 42 minutes. Appétissant…

Inutile de tirer sur l’ambulance Bullock, on part sur un gros match sans et ça montre surtout que les role players des Mavs sont vraiment capables du meilleur comme du pire. Il ne faut pas oublier que RB avait claqué 21 points à 6/10 de loin lors du Game 2 après un… 3/10 lors du Game 1. On part donc sur une roulette russe et bon courage pour déterminer si ça va tomber du bon côté ou non pour Dallas. Il faut continuer de shooter, prendre les meilleurs tirs possibles et on fera les comptes à la fin. Côté staff, hors de question de remettre en cause le joueur après cette mauvaise soirée, Jason Kidd est monté au créneau.

« Nous ne jugeons pas Reggie sur un match, il a été super toute la saison. Il ne se plaint jamais, c’est un vrai pro. Tous les grands shooteurs passent par là : parfois ça rentre et parfois non. »

Avec une adresse extérieure qui continue de faire des loopings, tantôt en haut tantôt en bas, Dallas aura bien besoin de son ailier pour sauver l’honneur lors du Game 4. La qualification semble désormais fortement compromise mais il serait dommage de finir ce beau parcours sur un sweep face aux Warriors, encore plus à domicile. Luka sera au rendez-vous, reste à voir si les snipers suivront la cadence.

Reggie Bullock a connu une soirée en enfer. Aucun point, une adresse catastrophique, on parie qu’il avait imaginé autre chose pour ce match couperet. Il pourra au moins se réconforter avec le Kareem Abdul-Jabbar award remporté hier soir.  

Source texte : StatMuse

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top