Warriors

Stephen Curry a rallumé le chalumeau : 38% de loin en régulière, 48% en Finale de Conf’, on valide le sens du timing

Stephen Curry

Le Chef retrouve son adresse au meilleur des moments, probablement l’odeur des finales NBA.

Source image : NBA League Pass

Très bon depuis le début de la série contre les Mavs, Stephen Curry en profite également pour retrouver ses sensations à longue distance. Le Chef tourne à 48% depuis le parking dans ces Finales de Conférence !

En voyant les stats de Stephen Curry de loin cette saison, on pourrait croire qu’on fait les difficiles avec la star des Dubs. Planter 38% de ses shoots primés, c’est loin d’être donné au premier venu et certains seraient sans doute ravis d’atteindre ce seuil, ne serait-ce qu’une fois dans leur carrière. Pourtant, quand on voit l’excellence montrée par Baby Face depuis son début de carrière, on est obligé de rester sur notre faim. En dehors de l’exercice 2019-20 qui n’a duré que cinq matchs à cause d’une blessure, le Chef n’était jamais descendu sous les 41% à longue distance en régulière. De quoi se donner une chance de viser le 50/40/90 chaque saison et ça montre à quel point le meilleur shooteur de tous les temps a mis la barre haute. Une barre tellement haute que les attentes autour de lui sont également décuplées. 38% de loin pour un shooteur de cette envergure, cela ressemblait presque à une anomalie. Une phrase qu’il nous est difficile de sortir vu les dernières performances du Warrior.

Après une entrée délicate lors du Game 1 contre Dallas avec 3/9 depuis Carrefour, le Chef a ressorti son plus beau chalumeau pour cuisiner Luka Doncic et ses copains. Après le 6/10 du Game 2, Curry a remis le couvert cette nuit. 31 points, 11 passes, 5 rebonds à 50% au tir mais aussi un très propre 5/10 from downtown. De quoi aider les siens à valider le 3-0 mais aussi récupérer des stats d’adresse à la hauteur de sa légende. Avec l’ajout des données du dernier match, Steph se réveille donc ce matin avec une moyenne de 28 points, 8,3 rebonds, 6,7 passes, 49% au tir et 48,3% de loin sur cette Finale de Conférence. Andrew Wiggins a beau crever l’écran des deux côtés du terrain, on va quand même envoyer quelques projos pour relever le super boulot du Splash Brother et son retour en forme au moment idéal. Avec l’obtention du Game 3 à Dallas, la route des Finales NBA semble grande ouverte pour les Warriors. Pourquoi ? Simple, aucune équipe n’a jamais remonté un 0-3 dans l’histoire des Playoffs et les Mavs doivent donc réaliser une remontada légendaire pour encore croire au Larry O’Brien. Le double MVP n’a jamais été aussi proche de disputer sa sixième finale NBA en carrière.

Stephen Curry retrouve ses super-pouvoirs depuis la ligne à 3-points et il fait tomber la foudre sur des Mavs qui sont en train de griller. Un retour en forme qui ne pouvait pas mieux tomber pour Golden State. 

1 Comment

1 Comment

  1. Octave

    23 mai 2022 à 11 h 14 min at 11 h 14 min

    On est tellement habitué à ses stats qu’on ne parle quasiment pas de ses plays off qui sont pourtant si solide ! Et comme Alex l’a rappelé dans un billet il y a quelques semaines, cela montre encore quelle superstar unique il est : tout en altruisme et en discrétion alors que c’est lui le patron. Les Poole, Looney, Wiggins prennent tour à tour la lumière après chaque tour et Steph continue un chantier qui est en fait monumentale. Légendaire !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top