Les Français en NBA

Olivier Sarr obtient un nouveau contrat de dix jours avec le Thunder : pas étonnant pour un mec qui casse des paniers en G League

Olivier Sarr 10 Day

10 jours de plus en NBA ! Le panache à la française.

Source image : montage TrashTalk via YouTube

La bonne nouvelle du jour nous vient de l’Oklahoma, où le Français Olivier Sarr a signé son deuxième contrat de dix jours avec le Thunder. Une nouvelle qui compense celle de ce matin, quand on a appris que Petr Cornelie n’était pas conservé par les Nuggets

Le 16 octobre dernier, Olivier Sarr signait son tout premier contrat en NBA avec le Thunder. Laissé sur le carreau lors de la Draft NBA 2021, le pivot de 22 ans pouvait frimer auprès de ses potes puisqu’il appartenait enfin à une franchise NBA. Malheureusement, dès le lendemain, la franchise de l’Oklahoma s’est dit « ok my bad, on voulait signer Olivier Mine donc ciao bonhomme, va plutôt jouer en G League. » Après cette désillusion, l’ancien pensionnaire de Wake Forest et Kentucky s’est remis sur les rails avec un gros premier match en 14 points et 7 rebonds dans la victoire du Oklahoma City Blue. Ses stats chez la petite sœur de la NBA ? 7,5 points et 5,8 rebonds en 14,9 minutes de jeu, le tout en étant efficace au tir (53%) et aux lancers (82%), en somme des statistiques qui feraient rougir Wilt Chamberlain (pas du tout). Ces apparitions – et le climat COVID actuel – lui permettront de revenir au Thunder, pas convaincu par Olivier Mine visiblement. Après avoir signé un premier contrat de dix jours fin décembre, Olive met un pied en NBA en enchaînant deux matchs avec OKC dont un avec 12 minutes au compteur pour 4 points, 5 rebonds, et 2 contres, histoire d’engranger un peu de bouteille avant que son ten-day contract ne prenne fin le 6 janvier pour retourner dans la ligue mineure.

Bim ! Après la mauvaise nouvelle concernant Petr Cornelie, voilà qui va remettre du baume au cœur à notre esprit franchouillard. Olivier Sarr est donc de retour au Thunder avec ce nouveau contrat signé le 9 janvier… Mais qu’a-t-il bien pu se passer durant ces trois petits jours hors de la franchise NBA d’OKC ? Olivier Sarr a tout simplement enregistré un gros double-double avec 13 points et 19 rebonds ! Ça méritait bien un petit retour dans la Grande Ligue tout ça. Il a su faire un bon boulot des deux côtés du terrain pour montrer au Thunder que… bah pourquoi pas, il est pas mal ce petit jeune. Et comme le dit la célèbre expression : « Un Français peut en cacher un autre » (absolument personne ne dit ça). Jaylen Hoard s’est également illustré face aux Warriors de Santa Cruz avec son petit 19 points, 6 rebonds et 5 passes à 70% au shoot. Olivier va pouvoir s’appuyer sur son poto pour choper quelques conseils sur la Grande Ligue puisque Jaylen a déjà une mini-expérience en NBA avec 13 matchs à Portland, et 20 sous le maillot du Thunder. Il pourra également papoter avec Théo Maledon, qui connaît bien OKC puisque depuis la saison dernière, il oscille entre le Thunder et le Blue. Comme quoi, la French Touch dans l’Oklahoma est encore plus puissante que celle chez Renault.

Olivier Sarr est de retour au Thunder et notre côté chauvin est heureux de le revoir dans une franchise NBA. Après tout, ses longs bras ainsi que ses quelques qualités athlétiques peuvent dépanner un Thunder bien en dèche au poste de pivot. Espérons désormais que cette aventure dans l’Oklahoma se poursuive le plus longtemps possible.

Source texte : OKC Thunder Wire

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top