Equipe de France

Nando De Colo absent 8 à 10 semaines : fracture de la main gauche, on leur dit que la droite lui suffirait ?

Reviens-nous vite champion.

source : YouTube

Touché à la main gauche contre l’ASVEL le 23 décembre dernier, Nando De Colo a été opéré avec succès. Dans la foulée, le club de Fenerbahçe a pu communiquer sur la durée d’indisponibilité du maestro céfran, ce qui n’a pas manqué de disperser nos éventuels petits doutes liés à l’Euro en septembre prochain. On débrief.

Il nous a fait rêver cet été, on croise les doigts pour que la magie réopère dans 9 mois. Il y a quatre jours, lors de la 17ème journée d’Euroligue, Nando De Colo s’est fracturé la main gauche sur le parquet de l’ASVEL. Vint alors un sentiment étrange pour tous les spectateurs de l’Astroballe, celui de la compassion patriotique pour l’adversaire du soir. Les Villeurbannais ont certes gagné la partie, relançant ainsi une machine enrayée par quatre revers consécutifs, mais le goût de la victoire fut – toute proportion gardée – parasité par la blessure du Nordiste. Au surlendemain de cette rencontre, samedi dernier, le club de Fenerbahçe a annoncé que l’opération de Nando s’était déroulée avec succès et que la durée d’indisponibilité estimée du Français était désormais de 8 à 10 semaines. Franchement, ça va. À 34 ans, il n’est jamais bon de s’absenter sur une longue durée. Mais dans la foulée de sa blessure, les premières observations annonçaient un Nando out 3 à 4 mois, ce qui donne 13,04 semaines à 17,4 semaines (chiffres des statisticiens TrashTalk). Oui, l’on gagne au change après intervention chirurgicale, une rectification qui va ravir tous ceux désireux de succomber à la Nando Mania en sortie d’été 2022.

Le championnat d’Europe de ballon-panier débute le 1er septembre 2022 et la France squatte le groupe de la mort : Lituanie, Allemagne et Slovénie, paie tes candidats au podium. Pour se débarrasser de ces trois gros poissons avec un plan de jeu autre que celui visant à scotcher Klemen Prepelic au buzzer, les Bleus auront besoin de leur leader spirituel : Nando De Colo. Bien que Nico Batum soit le capitaine effectif de l’Équipe de France, la sérénité des Français est sans égal lorsque Nando tient le cuir. Il est toujours plus aisé de prendre des risques quand derrière soi, un gestionnaire XXL ajoute de la folie et montre la voie aux jeunes. Et c’est de risques dont les tricolores auront besoin, eux qui jouent leur meilleur basket-ball lorsque audace et rythme travaillent à l’unisson. Cette saison et jusqu’à ce coup d’arrêt, l’ancien choletais tournait sur de bons standards en championnat de Turquie avec des moyennes de 14,4 points, 2,3 rebonds et 6 assists à 48% au tir dont 43% du parking. Seul un vieux 30% à 3-points en 17 rencontres d’Euroligue fait tâche. Avec un retour estimé avant le mois de mars, Nando aura a minima 6 mois pour réhabituer sa papatte gauche à la compétition (main faible, mais très forte quand même). Il lui restera ainsi moins de dix matchs d’Euroligue à jouer, ce qui représente quand même une bonne manière de se préparer aux joutes internationales. Pour sûr.

On se souvient du match de De Colo face à la Slovénie – fait de 27 points, 7 rebonds et 5 assists – et l’on s’en souvient d’ailleurs trop bien pour éventualiser son absence à cet Euro qui, en septembre prochain, se déroulera en Allemagne, Italie, Géorgie et Tchéquie. Il est le meilleur lorsqu’il s’agit de voyager à travers l’Europe, donc l’on croise les doigts pour que le maestro céfran soit réparé d’ici-là.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top