Rockets

Les Rockets jouent le titre : victoire 118-116 contre Orlando, 5ème victoire de suite pour Houston !

Eric Gordon Rockets 4 décembre 2021

vintage Eric Gordon pour mener les Rockets à la victoire.

Source image : NBA League Pass

Au milieu des multiples affiches de la soirée, on avait un petit « rebuildico » au programme avec Rockets-Magic. Deux des trois pires bilans de la Ligue qui s’affrontent, c’est à éviter non ? Pas forcément. 

Pour les stats maison des candidats au futur first pick, c’est par ici. 

Deux équipes qui ont décidé de repartir de zéro la saison dernière, deux teams qui ont pioché haut à la dernière Draft et, si notre instinct est correct, on risque même de les revoir en juin prochain avec le même objectif. Vous l’aurez compris, Houston-Orlando c’était pas le match pour aller piquer le trône de la Conférence ou revenir dans le Top 8 mais plutôt la course à l’apprentissage et si possible dans la défaite, histoire de pas aider un concurrent direct à récupérer un Paolo Banchero ou un Chet Holmgren. Orlando a parfaitement pigé le plan avec 5 victoires pour 18 défaites mais quelques prestations encourageantes, comme à Philly, à New York ou à Brooklyn notamment. Houston, de son côté, a enfin décidé de se mettre à jouer au basket et il a fallu attendre dix-sept matchs pour ça. Alors que Jalen Green squatte l’infirmerie et que John Wall continue à couper des citrons, les Rockets ont lancé une belle série, remportant quatre succès de rang avec notamment les Bulls et les Hornets au tableau de chasse. Pour ce faire, les protégés de Stephen Silas ont pu compter sur un Christian Wood de retour à son meilleur niveau mais aussi le toujours précieux Jae’Sean Tate, qui avait fait la totale au Thunder il y a quelques jours (OKC n’est plus vraiment une référence cela dit). De quoi repasser devant les Pistons et le… Magic au classement. On était donc curieux de voir si la success story des Texans allait se poursuivre.

Le verdict ? Et bien, on peut officiellement dire que Houston est la deuxième équipe la plus chaude de la Ligue en ce moment. Comme quoi, on peut être au fond à l’Ouest et rester sur cinq victoires de rang. Le genre de phrase qui nous aurait piqué la gorge il y a une quinzaine de jours. Cette victoire, ils sont allés la chercher en équipe mais que ce fut dur. Il aura fallu un Eric Gordon vintage (24 points, à 10/14 au shoot) et auteur du shoot de la gagne au bout du money time pour se débarrasser d’une équipe du Magic qui a été à deux doigts de climatiser le Toyota Center. Comme souvent cette saison, c’est Cole Anthony qui a été la principale menace, prouvant à nouveau son statut de candidat au MIP. Son tir manqué à la dernière seconde aurait pu faire redescendre tout Houston de son nuage mais c’est bien une nouvelle victoire qui vient s’ajouter à la besace des fusées. Il y a dix jours, on écrivait sur le futur en pointillés de Stephen Silas à la tête de l’équipe et depuis on reste sur un bilan de 5-0. On va parler mandarin quand on verra Houston accrocher un play-in tournament en fin de saison.

Les Rockets sont inarrêtables et c’est une phrase qui est bizarre à prononcer après un début de saison cataclysmique. Cinquième victoire de rang pour Houston qui remonte à la treizième place à l’Ouest. Qu’il est loin l’époque où on pariait sur le fait qu’ils finiraient avec le pire bilan all-time.  

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top