Rockets

Les Rockets retournent les Hawks dans le money time : Eric Gordon et D.J. Augustin ont sorti la clim’, Trae Young a dû apprécier

Eric Gordon Rockets 14 décembre 2021

Eric Gordon a encore fait le boulot dans le money time.

Source image : NBA League Pass

Après deux défaites consécutives, on pensait que la magie des Rockets s’en était allée mais Eric Gordon et les siens avaient encore de quoi nous offrir quelques émotions en ce lundi soir. En déplacement à Atlanta, Houston nous claque la remontada de la nuit ! 

Pour les stats maison du match, c’est par ici. 

C’est l’histoire d’une équipe qui était au fond du trou après dix-sept matchs et qui, depuis, enchaîne les victoires. Houston sur les dix dernières rencontres ? C’est un bilan de 8-2 et, à ce rythme, on pourrait presque bientôt parler de play-in tournament pour nos copains les fusées. On imaginait que les deux défaites contre les Bucks et les Grizzlies couperaient l’euphorie du moment dans le Texas. Et bien non, le parfum de la victoire n’a pas mis longtemps à revenir. Et pourtant ce match, il était loin d’être gagné. Rapidement pris à la gorge par les Hawks, les Rockets vont faire un match de traînard, comptant jusqu’à 19 points de retard dès le second quart-temps ! On était en droit de croire à un blowout mais les troupes de Stephen Silas ne vont jamais rendre les armes et ils vont attendre le bon moment pour frapper. Encore mené de 13 points au début du dernier acte, Houston va passer la vitesse supérieure derrière un gros coup de chaud de D.J. Augustin. L’ancien meneur du Magic plante trois bombes en un peu plus d’une minute et l’écart est déjà tombé à 6 points. Avec l’apport de David Nwaba et d’un Eric Gordon plus vintage que jamais (32 points à 10/16 et 5/8 de loin), Houston retourne complètement Atlanta. Trae Young a beau tout tenter pour sauver les siens (41 points à 14/22 mais 7 ballons paumés), les Hawks craquent totalement et ils finissent le match sur un terrible 44-25 qui risque de faire grincer quelques dents.

Côté Houston, il y a de quoi se réjouir à bien des niveaux. Non seulement l’équipe n’a jamais renoncé mais elle a su faire preuve de sang-froid pour finir cette belle remontée. On part peut-être sur la plus belle victoire de la saison vu le scénario et les héros du jour sont D.J. Augustin et Eric Gordon. Pour le meneur, c’est une vraie bouffée d’air frais et ça forcera peut-être le staff à lui accorder un peu plus de temps de jeu. Pour Gordon, on est dans la droite lignée de son excellent début de saison. Moins gêné par les blessures, l’arrière vétéran retrouve des sensations et il a déjà prouvé qu’on pouvait compter sur lui dans le clutch cette saison. Déjà assassin du Magic il y a quelques matchs, l’ancien Sixième Homme de l’Année (en 2017) va encore montrer toute son expérience en inscrivant sept des onze derniers points de son équipe, avec deux lancers précieux à quelques secondes du terme avant d’envoyer Jae’Sean Tate inscrire le dunk de la victoire. Annoncé cramé en début de saison, Gordon est en train de montrer qu’il en a encore beaucoup sous le capot et c’est tout bénéf’ pour la jeune troupe de Stephen Silas.

Houston était presque vaincu et puis les Rockets ont décidé que cela n’allait pas se passer comme ça. D.J. Augustin qui shoote comme Steph Curry, David Nwaba qui sort de sa boîte au bon moment, Eric Gordon qui finit le boulot. Décidément, ces Texans n’arrêtent pas de nous surprendre ! 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top