Blazers

Les highlights de Norman Powell à Portland en 2020-21 : une vidéo de Norman, ça n’était plus arrivé depuis 2015

Norman Powell 01/10/21

Norman (re)fait des vidéos.

Source image : YouTube - Portland Trail Blazers

On l’avait vu bon, voire très bon ces dernières années à Toronto, et Norman Powell a confirmé tout le bien que l’on pensait de lui en débarquant dans l’Oregon. Sous le maillot de Portland, il a ainsi montré de bonnes choses en complément de Damian Lillard et CJ. McCollum, l’occasion de vous offrir 20 minutes de highlights sucrés. Beau cadeau pour les fans des Blazers, moins pour ceux des Raptors. 

C’était l’un des moves importants de la dernière trade deadline. Norman Powell rejoignait les Blazers en provenance de Toronto en échange de Gary Trent Jr et Rodney Hood, vrai boost pour Portland qui récupèrait un arrière à quasiment 20 points de moyenne à 49% au shoot et presque 44% à 3-points. Décalé du poste 2 au poste 3 dans l’Oregon, Norman va rapidement se faire une place de titulaire indiscutable sur la fin de saison des Blazers. 27 matchs et 27 titularisations avec Portland, pour 17 points par match à 46% au tir et 36% du parking du Moda Center. Si les pourcentages baissent le scoring est toujours là, peu importe d’être décalé à l’aile Norman continue son chantier et devient alors un vrai lieutenant pour soutenir Damian Lillard. Pas très grand pour un poste 3, il a néanmoins compensé par son explosivité, son jump et sa vitesse pour faire la différence. Allez, on vous balance une bonne grosse dose de Powell avec 23 minutes de douceurs, dédicace à son fan n°1, un certain BC qui se reconnaitra.

Cette vidéo, c’est aussi l’occasion pour tous de revoir une vidéo de Norman puisque la précédente devait bien remonter à 2015. D’ailleurs, 15,5 millions, ça ne vous dit rien ? Non, ce n’est pas le nombre d’abonnés YouTube de la fameuse chaîne éponyme mais bien, en dollars, le salaire que va toucher cette année Norm chez les Blazers. Pour prolonger le bonheur, Neil Olshey a ainsi choisi de filer 90 millions de patates sur 5 ans à son poulain, salaire progressif chaque année pour atteindre 20,4 pommes de terre en 2025-26. Continuité à Portland donc, c’est le choix fait par la franchise. Sera-t-il toujours titulaire ? Sans doute si les Blazers ne se renforcent pas plus que cela dans l’aile. Hum, on aime beaucoup l’ami Norman, son jeu sur contre-attaque est excellent et il viendra toujours faire des apparitions dans les Top 10… mais… cependant… est-ce vraiment le poste 3 que Dame Dolla attendait pour enfin franchir un cap à Portland ? On l’a vu, Norman Powell a de belles qualités, mais peut-être davantage pour être un bon role player en apportant son explosivité et son shoot. Un gars qu’on aimerait, par exemple, voir en sixième homme, pour apporter un peu de folie à un banc qui ne demande que ça.

Après cinq saisons et demie au Canada, Norman Powell a donc rejoint Portland la saison dernière. Très bon joueur de complément, il se révèle même depuis quelque temps comme un vrai leader d’attaque. Cet été, il a choisi de prolonger avec Portland pour cinq ans et son avenir est assuré, c’est vrai, et celui des Blazers également, c’est faux. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top