News NBA

Mexico accueillera une franchise de G League la saison prochaine : l’ouverture à l’expansion est actée, prochaine étape la NBA ?

Capitanes Mexico G League 7 mai 2021

Vamos a Mexico

Source image : montage via YouTube

Enfin ! Alors que le projet « intégration des Mexico City Capitans en G League » avait été annoncé en 2019, le dossier avait été repoussé à cause du COVID mais se concrétisera bien cette année. Bien que les Capitaines ne pourront pas jouer chez eux cette année à cause du protocole sanitaire de la Ligue, l’idée d’expansion de la NBA fait un nouveau grand pas en avant.

La première franchise de la petite sœur de la NBA qui n’est ni Canadienne ni Américaine devra donc jouer soit…aux US soit… au Canada cette année. Bien que les Raptors aient été autorisés à revenir dans l’Ontario cette saison, il n’en sera pas de même pour les Capitanes de Ciudad de Mexico, qui vont devoir attendre avant de jouer dans leur Gimnasio Juan de la BarreraI sous un maillot de G League. Mais le plus important reste cependant que les Mexicains vont bien jouer au niveau professionnel cette année chez l’Oncle Sam et rien que ça c’est beau à dire. Les niños d’El Chapo avaient même signé avec les ricains pour cinq ans mais la franchise était inactive ces deux dernières années à cause du virus. Les sombreros ont malgré tout décidé de faire le saut entre la Liga Nacional de Baloncesto Profesional mexicaine et la G League, devenant ainsi la 29ème équipe de la Ligue 2 de la NBA. Les Capitanes sont aussi la seconde équipe – après la Ignite Team – à ne pas être affiliée à une franchise NBA.  Dans un communiqué de presse, les Capitaines de la Ville de Mexico (ça a moins de gueule en français on ne va pas se mentir) ont précisé que la décision de ne pas jouer à domicile cette année avait été prise « pour assurer la sécurité des joueurs, des fans et de tous les membres de la G League« .

Une franchise de G League au Mexique c’est bien oui, mais à quand une franchise NBA au pays de la tequila Monsieur Silver ? Ou même ailleurs hein, genre l’Australie, l’Espagne ou la France même. On balance l’idée comme ça à tout hasard. On le sait, du moins on le comprend depuis un moment, l’idée d’une expansion, potentiellement internationale, fait son bout de chemin dans les cerveaux des dirigeants NBA. Depuis environ trois décennies, les ricains essaient de globaliser la basket et ont utilisé divers moyens pour ça : la Dream Team 1992, les Global Games, les matchs d’été entre franchises NBA et internationales… La première rencontre officielle NBA hors du continent américain s’est jouée il y a déjà plus de 30 ans (au Japon en 1990) alors que le premier match de pré-saison chez nos amis maracassistes a eu lieu en 1992. 28 matchs de saison régulière et de pré-saison s’y sont joués depuis et la suite logique semble qu’une franchise NBA puisse appeler le pays d’El Chapo sa home. En tout cas, Adam Silver ne semble pas réticent à l’idée et il aurait même mis Mexico City sur sa shortlist de potentielles villes d’expansion :

« Mexico et son énorme population pourraient être une passerelle vers le reste de l’Amérique latine pour la NBA. Le stade est à la pointe de la technologie et les ventes de billet montrent qu’il y a un grand intérêt ici » – Adam Silver, en 2017

Une équipe G League au Mexique cette année et peut-être une franchise NBA dans cinq ou dix ans ? Rien n’est sûr mais il semble que la Ligue est en train de prendre ce chemin de manière assez logique. Enfin bref, nous on jettera un œil aux grands débuts des Capitanes  aux US, histoire aussi de voir l’ambiance que les fans mexicains mettront dans les tribunes.

Source texte : gleague.com, Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top