News NBA

Adam Silver annonce la création d’une franchise de G League à Mexico City : attention les yeux, Danny Trejo is the next Drake

Adam Silver

Adam Silver a un petit sourire en coin quand il se dit qu’il ajoute le plus gros marché d’Amérique Latine autour de la NBA.

Source image : Youtube

En marge du premier match des NBA Mexico Games 2019 opposant les Mavs et les Pistons, Adam Silver s’est fait le plaisir de nous annoncer l’expansion prochaine de la G League. Et il s’agira même d’une équipe en dehors des États-Unis et du Canada. 

La première équipe de NBA G League hors Canada et États-Unis sera donc… les Mexico City Capitanes. Adam Silver et deux ou trois potes à lui étaient en ville hier, et ils nous ont fait savoir que l’équipe de Mexico City commencera son bail dès la saison prochaine. Il s’agit aussi d’une équipe indépendante puisqu’elle ne devrait pas être affiliée à une franchise NBA contrairement aux autres équipes de la ligue de développement. C’en sera donc bientôt fini de la Liga Nacional de Baloncesto Profesional, la ligue Mexicaine dans laquelle jouait jusqu’alors les Capitanes. Les nouveaux venus ont signé un accord de cinq ans pour jouer dans la G League, et la NBA sera du coup la première des trois ligues majeures de sport aux U.S. à s’installer dans un pays d’Amérique Latine. Adam Silver l’a rappelé, et il n’en est pas peu fier. Il y aura donc une équipe de plus pour la saison qui sera également la vingtième de la petite sœur de la NBA.

« Apporter une équipe de NBA G League à Mexico City est une étape importante pour la NBA qui démontre son engagement auprès des fans de basket au Mexique et dans toute l’Amérique Latine. En tant que première franchise de la G League basée en dehors des États-Unis et du Canada, nous sommes impatients d’accueillir les Capitanes dans la famille NBA. »

Cette expansion fait donc entièrement partie du projet d’internationalisation depuis des années de la NBA. Le nombre des joueurs internationaux explose et ces joueurs ont un rôle de plus en plus important à l’image d’un Antetokounmpo ou d’un Doncic aujourd’hui. Et c’est la tequila qui a dû couler à flot dans la ville hier. Car si Silver a plusieurs fois rappelé que la Ligue ne cherchait pas à rajouter d’équipes pour l’instant, il a aussi précisé qu’il espère que l’équipe de Mexico City serait bien sur la shortlist lorsque la NBA décidera de sauter le pas. Et en attendant qu’une franchise mexicaine arrive dans la Grande Ligue on vous a déjà préparé quelques noms qu’on avait en stock… Les Tijuana Hombres, les Guadalajara Tigers et autres Mexico Fuego ou Monterrey Caramba sont tout autant de potentielles franchises capable de s’installer durablement à l’Old El Paso Arena ou au Centro Corona. Et franchement on a très hâte.

Le Mexique met donc un premier pied dans l’organisation NBA, et on souhaite donc de bon résultats aux Capitanes pour la saison prochaine avant l’étape suivante : rejoindre la ligue qui nous fait tous rêver, la NBA.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top