MVP Rankings

MVP Ranking 2019-20 : Anthony Davis rejoint LeBron James sur le podium, ça va les Lakers on vous dérange pas trop ?

LeBron James pari Anthony Davis

Si on enlève Giannis de l’équation, ça donne un joli co-MVP.

Source image : YouTube

Vous l’attendiez, il est là. En ce vendredi 13, le MVP Ranking est de retour avec un classement mis à jour suite aux performances récentes des plus grands phénomènes de notre NBA chérie. Et au cours des deux dernières semaines, il y a un mec qui a particulièrement grimpé dans la hiérarchie. Vous savez, le gars au monosourcil là…

#5 – James Harden (Rockets)

Statistiques : 38,7 points, 5,9 rebonds, 7,5 passes décisives, 2,0 interceptions, 5,1 pertes de balles, 44,0% au tir, 88,1% aux lancers francs
Bilan : 16-8 (4-2 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 60 points et 8 assists vs. Hawks (30/11), 55 points et 8 assists @ Cavaliers (11/12)

Si James Harden et les Rockets ont fait l’actu pour les mauvaises raisons au cours de la dernière quinzaine, avec cette histoire de dunk refusé associée à une défaite en mode choke contre les Spurs et une pauvre réclamation derrière, le Barbu a continué à martyriser les défenses, en particulier celle d’Atlanta et de Cleveland. 60 points face aux Faucons, 55 contre les Cavs, ça va c’est pas tout mal, même si on avoue qu’il n’y avait pas grand-chose en face. Par contre, on va éviter de parler de ses 50 pions face à San Antonio, parce que 26 tirs ratés dans un match, dont 16 du parking, ça fait un peu beaucoup. Ceci étant dit, la quinzaine d’Harden au scoring est monstrueuse et Houston a remporté quatre de ses six derniers matchs, dont une victoire référence sur le parquet de Toronto, où James a été limité à… 11 shoots. Comme quoi, Houston peut gagner avec un gros collectif en attaque.

#4 – Luka Doncic (Mavericks)

Luka Doncic

Statistiques : 30,4 points, 9,9 rebonds, 9,3 passes décisives, 48,2% au tir, 80,2% aux lancers francs
Bilan : 17-7 (6-1 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 42 points, 9 rebonds et 11 assists @ Suns (29/11), 27 points, 9 rebonds et 10 assists @ Lakers (01/12), 41 points, 12 rebonds et 11 assists vs. Pistons (12/12)

Auteur d’une entrée en bombe il y a deux semaines, Luka Doncic est parti pour squatter le Top 5 tout le reste de la saison, lui qui a d’ailleurs été élu meilleur joueur du mois de novembre à l’Ouest. En plus de ça, le mec inscrit déjà son nom dans le livre des records, avec 20 matchs de suite en 20 points, 5 rebonds et 5 passes, record qui était détenu par un certain Michael Jordan. Quand vous dépassez MJ au basket, c’est que vous n’êtes plutôt pas mauvais. Doncic continue donc sa campagne phénoménale et ses Mavericks poursuivent leur ascension remarquable dans la hiérarchie, avec six victoires lors des sept derniers matchs dont une sur le parquet des Lakers. Luka et ses copains sont aujourd’hui sur le podium de leur conférence derrière les deux équipes de Los Angeles. Que celui ou celle qui avait pronostiqué ça lève la main.

#3 – Anthony Davis (Lakers)

Anthony Davis Lakers vs Warriors

Statistiques : 27,2 points, 9,2 rebonds, 2,6 contres, 49,8% au tir, 86,7% aux lancers francs
Bilan : 22-3 (6-1 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 25 points et 10 rebonds @ Nuggets (03/12), 39 points et 9 rebonds @ Blazers (06/12), 50 points, 7 rebonds et 6 assists vs. Wolves (08/12)

Anthony Davis n’était pas dans le Top 5 il y a deux semaines, mais difficile de ne pas le placer aussi haut aujourd’hui quand on voit ses récentes performances et la manière avec laquelle les Lakers roulent sur leurs adversaires. Alors que le calendrier s’est un peu corsé pour Los Angeles début décembre, Anthony Davis a guidé les siens vers un bilan de 6-1 sur la dernière quinzaine, avec notamment un back-to-back parfaitement négocié à Denver et Utah. AD a été impressionnant dans sa propre moitié de terrain (coucou le Joker), lui qui fait partie des favoris pour le titre de Défenseur de l’Année, et il a fait parler son talent en attaque. 39 points à Portland, puis 50 face aux Wolves, bonjour les dégâts. Unibrow a logiquement raflé le titre de joueur de la semaine lundi dernier.

#2 – LeBron James (Lakers)

lebron

Statistiques : 25,8 points, 7,0 rebonds, 10,8 passes décisives, 49,9% au tir
Bilan : 22-3 (6-1 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 25 points, 6 rebonds et 9 assists @ Nuggets (03/12), 31 points, 7 rebonds et 8 assists @ Blazers (06/12), 32 points et 13 assists vs. Wolves (08/12)

On reste dans la Cité des Anges. Avoir deux joueurs d’une même équipe sur le podium du MVP Ranking, ça peut paraître chelou si on veut mettre l’accent sur le terme de « Valuable », mais LeBron James et Anthony Davis dominent trop en tant que duo pour ne pas mettre les deux monstres en avant. Deuxième il y a quinze jours, le King garde logiquement sa place grâce à sa domination individuelle et les excellents résultats des Lakers. Pendant qu’Anthony Davis fait son chantier des deux côtés du terrain, LeBron continue de briller par sa polyvalence et sa capacité à rendre ses copains meilleurs, dont AD, qui se régale avec LBJ à ses côtés. Et quand il faut prendre les choses en main pour assurer la victoire comme récemment à Orlando, James ne se prive pas pour rappeler qui est le patron.

#1 – Giannis Antetokounmpo (Bucks)

Giannis Antetokounmpo

Statistiques : 30,9 points, 13,2 rebonds, 5,5 passes décisives, 56,4% au tir
Bilan : 22-3 (7-0 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 35 points et 9 rebonds @ Pistons (04/12), 32 points, 15 rebonds et 8 assists vs. Magic (09/12)

Tout roule à Milwaukee, et rien ne change tout en haut du MVP Ranking. Giannis Antetokounmpo est toujours solidement installé sur son trône grâce à une régularité monstrueuse dans ses performances, qui permet aux Bucks de tout écraser sur leur passage. Juste pour info, les Daims sont aujourd’hui sur 16 victoires de suite et possèdent le meilleur bilan de la Grande Ligue, à égalité avec les Lakers. Un véritable rouleau compresseur. Au cœur de cette superbe dynamique, le Freak enchaîne les récompenses. Joueur de la semaine début décembre, joueur du mois en novembre, et bientôt le back-to-back MVP s’il continue comme ça.

Ils ne déméritent pas : Pascal Siakam (Raptors), Jimmy Butler (Heat), Kawhi Leonard (Clippers), Kemba Walker (Celtics), Joel Embiid (Sixers)

Pour la première fois depuis le début du MVP Ranking cette saison, Pascal Siakam n’est pas dans le Top 5, la faute à la mauvaise période actuelle des Raptors. Les Dinos sont effectivement sur quatre défaites en six matchs depuis le début du mois de décembre, dont une lors du grand retour de Kawhi Leonard à Toronto. Dans une trajectoire complètement opposée, on a Jimmy Butler. Élu joueur de la semaine lundi dernier, Buckets est en pleine bourre actuellement, à l’image d’une équipe de Miami qui cartonne. Le Heat possède un bilan de 18 victoires pour 6 défaites, avec six succès lors de ses sept dernières sorties pour une superbe deuxième place à l’Est. Bien que l’équipe floridienne brille surtout par son collectif, Jimmy mérite clairement de la considération pour son leadership et sa capacité à briller des deux côtés du terrain. Vous remarquez également que la liste des mentions est de plus en plus courte, car certains payent les mauvais résultats de leur équipe dernièrement. On pense avant tout à Karl-Anthony Towns, souvent cité depuis le début de la saison mais aujourd’hui hors-jeu à cause des six défaites de suite des Wolves et leur bilan négatif. On pense aussi à Donovan Mitchell, qui a sorti quelques perfs pas très propres au sein d’un Jazz décevant en décembre (deux victoires, quatre défaites).

Voilà pour la dernière version de notre MVP Ranking, on attend désormais vos avis et arguments dans cette course entre monstres de la balle orange. À noter que le prochain check point, ça sera le 27 décembre, juste après les festivités de Noël. D’ici là, portez-vous bien et ne mangez pas trop. 

2 Commentaires

2 Comments

  1. Dr. J

    13 décembre 2019 à 13 h 32 min at 13 h 32 min

    « Avoir deux joueurs d’une même équipe sur le podium du MVP Ranking, ça peut paraître chelou si on veut mettre l’accent sur le terme de « Valuable », mais LeBron James et Anthony Davis dominent trop en tant que duo pour ne pas mettre les deux monstres en avant. »

    Même avec cette explication, ça continue de paraître chelou… A mon avis, Doncic et Harden dominent trop individuellement dans des équipes qui gagnent pour qu’on mette deux joueurs de la même équipe devant eux.

    • Nicolas Meichel

      14 décembre 2019 à 18 h 20 min at 18 h 20 min

      Salut Dr. J,

      Clairement ton point de vue se défend, je n’ai aucun souci avec Doncic ou Harden sur le podium. Mais d’un autre côté, je me dis que les Lakers sont à 22-3, que LBJ joue à un niveau de fou, et qu’AD domine carrément des deux côtés du terrain. J’ai du mal à ne pas les mettre en avant…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top