Hawks

Clint Capela prolonge déjà aux Hawks : une finale de Conf’ dès la première année, ça donne envie de continuer l’aventure

clint capela hawks

Gare aux arceaux de la State Farm Arena dans les années à venir car John Collins et Clint Capela ne sont pas là pour les caresser.

Source image : NBA League Pass

Bang ! La première bombe du mois de septembre vient déjà de tomber et elle nous vient tout droit de Géorgie. Après une année incroyable allée bien au-delà des attentes, les Hawks ont vite décidé de prolonger le contrat de Clint Capela. 2 et 2 qui font 4 et on mangera donc encore du chocolat de qualité jusqu’en 2025 dans le vestiaire de la State Farm Arena.

Ça faisait un moment que les huit fans d’Atlanta en France n’avaient pas autant kiffé une saison mais ils ont bien fait d’attendre. On ne cessera de le dire, Travis Schlenk fait déjà partie des meilleurs GM de la Ligue et il continue de le démontrer dès qu’il en a l’occasion. Content du groupe qu’il a réussi à former, il s’est attelé à étendre les contrats de tous les hommes forts de son groupe. Alors que les Faucons ont profité de l’été pour s’assurer les services de Trae Young, John Collins et même de leur coach Nate McMilan pour les 4-5 prochaines années, c’est désormais au tour de Clint Capela de continuer l’aventure chez les Pious-Pious. Déjà sous contrat jusqu’en 2023 avant cette prolongation – dans le cadre de son deal signé avec Houston en 2018 – Swiss Bank est désormais affilié à la franchise jusqu’en 2025. En une seule saison, le double C a montré qu’il était l’un des éléments moteurs pour les pigeons. L’heure de la reconstruction est bien terminée pour le pays de la pêche où l’on regarde désormais vers le haut du classement. Comme d’habitude pour les grosses news de la sorte, c’est le Woj himself qui a officialisé la bonne nouvelle sur Twitter en cette fin d’après-midi.

Après un petit rapide calcul de comptable, on capte vite que la banque suisse encaissera 36 millions de dollars entre 2021 et 2023, puis 46 millions pour les deux années suivantes. Qu’on se le dise tout de suite, c’est tout à fait logique et les Hawks feront même plus qu’une affaire pendant encore deux ans. 18 patates par an pour un mec qui vous a donné 15,2 points et 14,3 rebonds (leader NBA) cette saison alors qu’il n’a que 27 ans ? C’est même un vol à l’échelle de la Ligue. Certes, l’apport offensif du Clint n’est pas énorme et consiste principalement à claquer les alley-oops envoyés par Trae Young et mettre de gros putbacks, mais sa défense n’est pas à sous-estimer et justifie à elle seule tous ces pesos. En plus de ça, CC a déjà connu deux finales de Conférence – une avec Houston en 2018, l’autre cette année – en 7 saisons dans la Grande Ligue et amène de l’expérience dans les vestiaires de la State Farm Arena. Cerise sur le gâteau, le 25è pick de la Draft 2014 fait tout ça avec charisme et leadership tout en restant humble et sans faire de vague. Cerise sur la cerise du gâteau, le vétéran pourra même former et apprendre la vie à Onyeka Okongwu, toujours blessé certes mais plein de potentiel. Vraiment le profil parfait pour les aiglons on vous dit.

Les Hawks sont donc déjà assurés de vivre les primes de Trae Young, John Collins et Clint Capela alors qu’ils sortent juste de Playoffs mémorables et pleins de promesses. On a connu pire comme situation, non ? Rien ne dit que les hommes de Nate McMillan seront capables de réitérer l’exploit de cette année mais une chose est sûre, l’avenir du côté des aigles est royal et s’écrira en suisse.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top