Dossiers NBA

Dossier Ben Simmons : ça chauffe du côté des Sixers pour un transfert, alors voici cinq scénarios de trade potentiels

Vive la trade machine !

Source image : NBA League Pass

On le sait, Ben Simmons fait partie des gros dossiers de l’été. Après l’échec des Playoffs, l’avenir du triple All-Star à Philadelphie semble plus que jamais menacé et visiblement, si l’on en croit les dernières infos, ça chauffe actuellement du côté des Sixers. En ce jour de fête nationale, c’est l’occasion idéale de se poser un peu et d’imaginer quelques scénarios de transfert. Let’s go !

Mais avant de se lancer, un petit point s’impose pour être à la page. D’après Shams Charania de The Athletic, les Sixers auraient démarré les discussions avec plusieurs franchises concernant un potentiel trade de Ben Simmons, qui va peser 33 millions de dollars la saison prochaine et qui possède encore quatre années sur son deal actuel (pour environ 150 millions). Ce qu’on sait, c’est que Philly souhaite obtenir une contrepartie digne de ce nom pour le meneur de 25 ans, qui possède trois participations au match des étoiles sur le CV, deux nominations dans la meilleure équipe défensive de la saison et une dans la All-NBA Third Team. Traduction, Daryl Morey et ses collègues veulent un joueur calibre All-Star en retour si l’on en croit une source proche du dossier. On s’en doutait déjà à partir du moment où on a appris que les Sixers avaient refusé une offre des Pacers incluant Malcolm Brogdon et un premier tour de draft. Visiblement, la cote du joueur reste assez élevée malgré le fiasco des derniers Playoffs. Sachant tout ça, place à la trade machine désormais !

#1 – Ben Simmons vers les Portland Trail Blazers

C’est l’un des scénarios qui est rapidement apparu dans le dossier Ben Simmons : un potentiel transfert du Boomer vers Portland, en échange de C.J. McCollum. Les Sixers ont besoin d’une vraie menace offensive dans le périmètre, les Blazers ont besoin de défense, les deux joueurs possèdent un salaire quasiment équivalent, et les deux équipes restent sur une grosse déception en Playoffs. Bref, un deal qui a du sens pour espérer faire bouger les choses à Philadelphie comme à Portland. Sauf que d’après les dernières infos de l’insider Marc Stein, Daryl Morey n’est pas trop intéressé par ce transfert. Le joueur qui l’intéresse à Portland, il se nomme Damian Lillard. Soyons clairs, à l’heure de ces lignes, Dame n’a pas demandé à partir de Portland et un transfert n’est donc pas à l’ordre du jour. Mais ça pourrait changer en cours de saison vu la frustration de Lillard après la nouvelle élimination prématurée en Playoffs et les controverses entourant l’arrivée du nouveau coach Chauncey Billups. L’atmosphère ne semble pas très saine aujourd’hui dans l’Oregon et Lillard pourrait finir par demander son transfert en cas de contre-performances répétées en 2021-22. Si ça arrive, on peut compter sur Morey pour être au taquet direct. La contrepartie demandée par Portland sera évidemment énorme étant donné que Lillard est un joueur calibre MVP qui est sous contrat jusqu’en 2024 au moins, mais on se dit qu’un package avec Ben Simmons, des choix de draft et des pick swaps, voire un jeune joueur en plus, peut représenter un deal intéressant pour les Blazers. C’est ce genre de package qu’on a vu lors des derniers blockbusters impliquant Anthony Davis, James Harden ou encore Jrue Holiday.

Transfert potentiel :

  • Portland reçoit : Ben Simmons, Tyrese Maxey, deux choix de premier tour de draft, deux pick swaps de premier tour
  • Philadelphie reçoit : Damian Lillard

#2 – Ben Simmons vers les Chicago Bulls

Daryl Morey veut un joueur calibre All-Star en retour de Ben Simmons. Nous on connaît un mec qui vient justement de participer à son premier match des étoiles cette année : mister Zach LaVine. Pour rappel, le dunkeur fou est sur le point d’entamer la dernière saison de son contrat pour un salaire relativement faible de 19,5 millions, avant d’arriver sur le marché des agents libres en 2022, où il cherchera un gros deal. Les Bulls et l’arrière vont discuter extension durant l’intersaison, mais Daryl Morey garde probablement un œil sur ce dossier plutôt complexe. Théoriquement, le recrutement de LaVine donnerait un coup de boost offensif aux Sixers, lui qui reste sur une saison à 27 points et 5 passes de moyenne. De l’autre côté du parquet, LaVine n’est évidemment pas dans le même univers que Simmons, mais ses faiblesses pourraient être compensées par la solidité collective de Philly sous l’impulsion de Joel Embiid. Chez les Bulls, l’arrivée de Ben permettrait d’obtenir une vraie pierre angulaire en défense ainsi qu’un gros playmaker derrière l’option offensive numéro un Nikola Vucevic, tout en donnant plus de responsabilités à un Coby White. Niveau package, ça donnerait quoi autour de l’échange Simmons – LaVine ? Comme l’indique John Hollinger de The Athletic, la différence de salaire entre les deux stars peut être compensée par l’intégration d’Al-Farouq Aminu par exemple, qui a logiquement activé sa player option d’une valeur de dix millions de dollars. Et si on prend en compte le fait que la cote de LaVine est en hausse et que celle de Simmons a forcément chuté – au moins un peu – après ses Playoffs, on peut ajouter un choix de draft en faveur des Bulls. Voilà ce que ça donnerait.

Transfert potentiel : 

  • Chicago reçoit : Ben Simmons, choix de deuxième tour de draft
  • Philadelphie reçoit : Zach LaVine, Al-Farouq Aminu

#3 – Ben Simmons vers les Minnesota Timberwolves

On en a parlé récemment. Les Timberwolves sont intéressés pour récupérer Ben Simmons et ont bien l’intention de discuter avec Daryl Morey. Les dernières rumeurs indiquent que Minnesota souhaite conserver D’Angelo Russell, ce qui rend un deal forcément compliqué car DLo semble représenter la clé d’un transfert potentiel. Mais imaginons que le boss des Wolves Gersson Rosas accepte de lâcher l’ancien joueur des Nets dans un potentiel deal avec Ben Simmons, qui apporterait un énorme plus sur le plan défensif à une équipe qui en a bien besoin. En échange, les Sixers obtiendraient un ancien All-Star en Russell, un joueur qui possède les qualités offensives pour aider Philly. Alors oui, Russell représente un gros point faible en défense mais comme dans le cas de Zach LaVine au-dessus, les Sixers sont capables de combler ça avec l’effectif qu’ils possèdent. Au premier abord, récupérer un mec comme Russell en échange de Simmons est décevant quand on est fan de Philly, surtout quand on se souvient des rumeurs impliquant le Boomer et James Harden il y a quelques mois. Alors on voit mal Daryl Morey se contenter d’un simple swap entre les deux meneurs à 30 millions de dollars. Le nom de l’arrière scoreur Malik Beasley flotte pas mal dans les rumeurs pour un deal potentiel. Kendrick Perkins en a parlé récemment sur ESPN, et le journaliste Zach Lowe également. Cela demande quelques ajustements au niveau des salaires et probablement l’intégration d’un George Hill. Pas sûr que ça soit suffisant pour autant, et il faudrait sans doute ajouter du capital Draft et/ou un jeunot prometteur comme Jaden McDaniels.

Transfert potentiel : 

  • Minnesota reçoit : Ben Simmons, George Hill
  • Philadelphie reçoit : D’Angelo Russell, Malik Beasley, un ou plusieurs choix de premier tour et/ou Jaden McDaniels

#4 – Ben Simmons vers les Cleveland Cavaliers

C’est un package qu’on entend pas mal en ce moment dans les rumeurs de transfert : Collin Sexton et Kevin Love. Le premier – sous son contrat rookie jusqu’en 2022 et éligible à une grosse extension de contrat cet été – serait disponible pour un transfert et on sait que le second – 32 ans et sous contrat jusqu’en 2023 pour 30 millions à l’année – n’a pas vraiment d’avenir à Cleveland. Un échange sur une base Ben Simmons – Collin Sexton / Kevin Love pourrait fonctionner financièrement parlant et on imagine que cela ferait bien les affaires de Cleveland. Sur le plan sportif, cela permettrait aux Sixers de récupérer un arrière feu follet à 24 points par match cette année ainsi qu’un intérieur vétéran, champion NBA en 2016 et capable d’apporter quelques points, quelques rebonds et même son adresse extérieure. Maintenant, d’après les derniers bruits de couloirs mentionnés par The Athletic, Daryl Morey ne serait pas vraiment emballé par ce genre de deal. C’est bien beau Collin Sexton, mais est-ce qu’il est vraiment le genre de joueur à pouvoir faire franchir un cap aux Sixers en Playoffs ? Pas sûr, et ce n’est pas la présence de Love (avec en plus son gros contrat) qui va convaincre Morey de dire oui. Du coup, les Cavaliers devront rajouter des éléments supplémentaires dans la transaction. On pense par exemple à un premier tour de draft, qui ne renforcera pas les Sixers sur le court terme mais qui peut représenter une belle opportunité à l’avenir. On pense aussi au prometteur Darius Garland, jeune coéquipier de Sexton dans le backcourt de Cleveland. Difficile à dire si les Cavs sont prêts à lâcher Sexland (avec l’arrivée de Simmons et un troisième choix de draft à venir, pourquoi pas) dans son intégralité pour récupérer Ben Simmons mais c’est sans doute le prix à payer. Niveau salaire côté Philly, il faudrait ajouter le contrat de George Hill dans la balance et quelques cacahuètes pour atteindre l’équilibre.

Transfert potentiel : 

  • Cleveland reçoit : Ben Simmons, George Hill
  • Philadelphie reçoit : Collin Sexton, Kevin Love, Darius Garland et/ou un premier tour de draft (pas de George Hill si Garland n’est pas inclus)

#5- Ben Simmons vers… le Stade toulousain

Désolé, on n’a pas pu s’en empêcher. Quand on voit Ben Simmons sur un terrain de basket, parfois on a un peu l’impression de voir un rugbyman : des passes dans l’aile, des cadrages-débordement en transition, mais en galère dès qu’il s’agit de faire preuve de finesse et d’adresse (pardon les rugbymen, c’est pour la vanne, on ne le pense pas). Du coup, on se dit qu’un changement de sport et un transfert au Stade toulousain pourrait l’aider à relancer sa carrière, d’autant plus qu’il y retrouverait son compatriote Rory Arnold. En échange, les Sixers récupéraient Zack Holmes. On ne connaît pas le bonhomme plus que ça, mais il a un nom de basketteur, il joue arrière et en plus, il sait ce que ça fait de gagner des titres. Alors why not.

Transfert potentiel : 

  • Le Stade toulousain reçoit : Ben Simmons
  • Philadelphie reçoit : Zack Holmes

Dans les rumeurs récentes, on a aussi entendu les Sacramento Kings ou encore les Toronto Raptors. On peut penser également aux Spurs avec un éventuel sign & trade pour récupérer DeMar DeRozan, même si ça semble plus complexe à mettre en place. En tout cas, Daryl Morey sait qu’il est face à un choix crucial. Il sait que le dossier Ben Simmons risque de définir son mandat à la tête des Sixers, alors il ne va pas se précipiter. À lui de trouver la bonne formule pour maximiser le prime de Joel Embiid et permettre à la franchise de Philly de jouer véritablement le titre dans les années à venir.

Source texte : The Athletic, Marc Stein, ESPN

3 Commentaires

3 Comments

  1. Alceste Poquelin

    14 juillet 2021 à 23 h 14 min at 23 h 14 min

    Donc Zach LaVine + Al Faruq Aminu = Damian Lillard ?

    « L’ofre » des Bulls est terriblement faible et celle de Philly bien trop surestimé. En plus tu te retrouverais avec LaVine et McCollum, donc tu ne fais que remplacer un problème par un autre.

  2. ropib

    15 juillet 2021 à 0 h 10 min at 0 h 10 min

    C’est donc Lillard ou rien pour l’instant…

  3. Benstarks

    15 juillet 2021 à 17 h 51 min at 17 h 51 min

    Ben Simons au Raptors contre lowry et un autre joueur. Ça aurait du sens pour les 2 franchises

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top