Rumeurs NBA

Les Wolves veulent se poser sur le dossier Ben Simmons : très bien, mais bonne chance pour convaincre Daryl Morey

Une rumeur de plus !

Source image : YouTube

Cet été, le nom de Ben Simmons risque de ressortir pas mal dans les rumeurs de transfert. Après le fiasco des Playoffs, le Boomer n’est plus vraiment en odeur de sainteté à Philadelphie et même si les Sixers ne semblent pas encore prêts à abandonner le projet Simmons, on pourrait bien assister à un blockbuster prochainement. Parmi les équipes intéressées pour l’accueillir ? Les Wolves.

Karl-Anthony Towns, D’Angelo Russell, Anthony Edwards, Ben Simmons. Voilà sans doute le quatuor dont rêve Gersson Rosas. Le président des opérations basket des Timberwolves est plutôt du genre à renifler là où il y a un deal potentiel à faire et visiblement, la franchise du Minnesota a bien l’intention de se poser sur le dossier Simmons. Si l’on en croit un long papier de The Athletic, l’Australien de 24 ans est effectivement l’une des cibles – parmi d’autres – des Loups dans leur quête d’un retour prochain en Playoffs. Rosas aurait notamment rencontré le manager général des Sixers Elton Brand, qui accompagne le boss des opé basket Daryl Morey, lors du NBA Combine de Chicago récemment pour discuter justement d’un éventuel transfert de Simmons. Rien d’imminent attention, on est plutôt sur de la prise de température, mais ça montre bien que les Wolves ont l’intention de bouger pour redevenir compétitifs au plus vite. Si la saison 2020-21 est indiscutablement à ranger au rayon des déceptions, la fin de régulière fut plutôt encourageante sous l’impulsion de KAT, Russell et Edwards, enfin réunis après les blessures des deux premiers en cours de campagne. Cela a certes provoqué la perte d’un haut choix pour la Draft 2021 (même quand ça gagne, Minnesota trouve un moyen de perdre…), mais les victoires décrochées ont permis d’avoir une bonne petite base de construction pour le coach Chris Finch, en place depuis février dernier. Et Rosas veut construire sur ce noyau en espérant y ajouter Simmons. D’Angelo Russell, qui pourrait théoriquement servir de monnaie d’échange, reste un membre important de ce noyau aux yeux des Loups, qui veulent le conserver. Étant donné que Rosas a lâché un choix de draft élevé pour le recruter et que DLo est très proche de Towns, ce n’est pas vraiment étonnant.

Obtenir Simmons sans lâcher KAT, Russell ou Edwards dans le deal, c’est vraiment possible ça ? En NBA, on a appris ces dernières années que pratiquement tout est possible. Par contre, ça s’annonce bien compliqué. Comme l’indique The Athletic, d’un point de vue salaires, le chemin le plus facile serait de mettre Ricky Rubio (17,8 millions de dollars, dernière année de contrat à venir) et Malik Beasley (14,4 millions) dans la balance pour pouvoir récupérer les 33 millions de Simmons, mais ce n’est clairement pas le genre d’offre qui va faire bouger Philly. On rappelle juste que Daryl Morey a refusé une proposition incluant Malcolm Brogdon et un premier tour de draft, cela montre un peu la contrepartie recherchée par les Sixers dans tout échange incluant Simmons. Côté Minnesota, il faudrait lâcher le prometteur Jaden McDaniels et du pick de draft pour espérer entamer les négociations. Et quand on sait que KAT et DLo pèsent déjà plus de 30 millions de dollars chacun pour les saisons à venir, l’ajout d’un Simmons – qui a entamé cette saison son contrat de cinq ans et 177 millions – serait sans doute synonyme de luxury tax. Et payer la luxury tax juste pour espérer retrouver les Playoffs, c’est un deal pas très séduisant, sans compter que la marge de manœuvre serait vraiment limitée pour entourer le quatuor. Après, au niveau du fit, franchement ça collerait plutôt bien. D’un côté, les Wolves ont clairement besoin d’une présence défensive du calibre de Ben Simmons et de l’autre, l’Australien serait entouré de coéquipiers très talentueux en attaque où il n’aurait que des responsabilités limitées. Voilà qui arrange un peu tout le monde. Mais on a plus l’impression d’être dans NBA 2K que dans la vraie vie.

Ben Simmons aux Wolves ? Sur le papier c’est plutôt séduisant, mais mettre en place un tel trade s’annonce très tendu. Ce qui est cependant certain, c’est que la franchise de Minneapolis a bien l’intention de se renforcer à l’intersaison histoire de retrouver les Playoffs le plus vite possible. En même temps, avec seulement une qualification en postseason depuis 2004, on comprend que les Loups aient la bave aux lèvres.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top