Nets

James Harden ne jouera pas le Game 2 face aux Bucks : aucun risque ne sera pris, il paraît que Steve Nash a d’autres options

james harden 7 septembre 2021

20 secondes, c’était le temps de jeu de James Harden avant de se blesser lors du Game 1 face aux Bucks.

Source image : YouTube

Les Nets avaient déjà dû composer à 99,5% sans lui, lors de la victoire face aux Bucks avant-hier en demi-finale de la Conférence Est. Bis repetita pour James Harden pour le Game 2 : The Beard est blessé et doit déclarer forfait. 

20 secondes de jeu, premier drive du match pour James Harden qui essaye de contourner Jrue Holiday, avant de décaler Joe Harris dans le corner. Il n’en faudra pas une de plus pour que l’arrière des Nets se tienne la cuisse droite et stoppe sa participation au Game 1 face aux Bucks. Forcément, tout le monde s’est tout de suite inquiété sur la présence de The Beard pour la suite de la série et le verdict de l’IRM est tombé : légère élongation de l’ischio-jambier, donc pas de barbe au Game 2 selon les dernières infos en provenance des Nets. Ce nouveau bobo fait écho à la blessure de ce même ischio-jambier dont avait récemment été victime Harden, de quoi lui faire manquer 21 des 24 derniers matches de la saison régulière.

Si l’absence de celui qui a tourné à 27,8 points (à 55,6%), 7,2 rebonds et 10,6 passes de moyenne sur le premier tour des Playoffs 2021 va, de fait, peser lourd dans la balance de ce second tour, cela ne semble pas inquiéter plus que ça Steve Nash, l’entraîneur de Brooklyn.

« Nous n’allons pas prendre de risques inconsidérés, donc nous espérons qu’il reviendra. Je pense qu’il croit qu’il reviendra mais nous devons voir ce qu’il se passe. Et seul le temps pourra dire comment il réagit et où il en est dans les prochains jours. »

« C’est l’un des plus grands joueurs actuels, un gars qui peut créer du jeu, manipuler la défense, scorer en un-contre-un, donc il va nous manquer. C’est un leader pour nous, et il nous manque énormément. Mais nous avons connu ça toute l’année. Nous avons eu des gars qui sont entrés et sortis de la rotation, des gars qui sont montés en puissance à ce poste, donc au moins nous sommes habitués à faire des ajustements. »

— Steve Nash, l’entraîneur des Nets, via Forbes.

Steve Nash a raison, il a appris à vivre et faire son travail sans son playmaker fétiche. C’est bien pour cela qu’un « basique » 10-day contract, à savoir Mike James, a petit à petit gagné du temps de jeu et a même pu signer aux Nets jusqu’à la fin de la saison. L’ancien meneur du CSKA Moscou a d’ailleurs bouclé le Game 1 face à Milwaukee avec 12 points, 7 rebonds et 3 assists. De son côté, Joe Harris tire également son épingle du jeu au scoring, avec 19 points à 7/11 pour l’homonyme de la marque de pain de mie. Des responsabilités que les deux compères assument, sans se cacher derrière la blessure du MVP 2018.

« Globalement, je suis l’autre meneur de jeu en dehors de Kyrie, donc je dois être prêt pour ça. Je dois être prêt à diriger l’équipe d’une certaine manière et être prêt à contribuer. »

— Mike James.

Est-ce que la blessure de James Harden va rabattre les cartes de la série Nets – Bucks ? Possible, mais on a pu observer sur le Game 1 que ça pouvait rouler en toute quiétude sur le pont de Brooklyn. Cependant, sur le long terme et surtout dans les moments cruciaux, évidemment qu’un joueur de ce calibre compte pour faire la différence. En tout cas, le day-to-day commence aujourd’hui pour JH.

Source texte : @Brooklyn Nets, Forbes

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top